5 points clés pour apprendre à mieux rédiger vos articles de blog

5 points clés pour apprendre à mieux rédiger vos articles de blog

Pour que votre stratégie Inbound Marketing soit efficace, il est important de rédiger du contenu pertinent, qui va plaire aux lecteurs et les inciter à découvrir vos prestations plus en détail. Un article attractif est aussi un vecteur d’audience puisqu'il se partage davantage sur les réseaux sociaux. Alors, comment améliorer ses articles de blog pour augmenter leur impact ? Suivez le guide !

 

Préparer une plan de l'article dans un premier temps

Vous avez trouvé un bon sujet qui plaira à coup sur à vos buyer personas et qui devrait vous aider à capter du trafic sur votre site internet. Avant de commencer à rédiger, faites d’abord vos recherches, listez toutes vos idées, prenez le temps de relever les chiffres clés et les études utiles et notez tout dans votre fichier Word. Lorsque vous avez effectué ce brainstorming, vous devez ordonner les idées afin que votre article reste cohérent.

Définissez un plan, en sachant que votre article de blog doit être en forme d’entonnoir : l’idée principale d’abord, puis les idées suivantes dans l’ordre d’importance. Le but est de capter vos lecteurs, mais nous savons tous qu’ils ne vont pas jusqu’au bout de l’article dans la plupart des cas. Donc, faites en sorte de montrer tout votre savoir dès les premières lignes. Si l’internaute est captivé, il continuera sa lecture pour connaître tous les détails.

Le plan vous aide aussi à aérer la rédaction. L’idéal est d’avoir une idée par paragraphe, reprise dans le sous-titre. Non seulement vous allez écrire beaucoup plus vite si vous ordonnez vos idées et que vous savez exactement ce que vous allez développer ligne par ligne, mais vous aidez aussi l’internaute à visualiser en un coup d’œil les points abordés dans votre article.

 

Définir l'angle d’attaque et le ton de l'article

Selon le thème de votre article, vous devez déterminer un angle d’attaque. Chaque sujet peut se traiter de façon différente. Vous pouvez en faire un étendard technique qui montre votre savoir-faire, mais aussi en profiter pour propager vos valeurs. Vous avez aussi la possibilité de faire un état des lieux en dressant un historique d’une notion ou encore choisir un angle économique qui vendra les avantages financiers de vos prestations.

Selon l’angle d’attaque choisi, vous pourrez instaurer une cohérence dans vos écrits et sélectionner précisément vos mots ou expressions. Un descriptif technique aura plutôt des phrases courtes et concises, avec l’utilisation de l’impératif, tandis qu’un texte devant susciter une émotion aura des phrases un peu plus longues, avec des adjectifs et des termes plus doux.

Déterminer ce critère à l’avance vous permettra d’optimiser votre rédaction et d’atteindre plus facilement votre objectif.

 

Pensez directement au référencement naturel ou SEO

Bien définir vos mots-clés avant la rédaction ne sert pas uniquement à votre référencement. Les mots-clés sont des indicateurs du thème abordé dans votre article. Ils dirigent le lecteur et lui permettent de capter immédiatement le sujet principal de votre texte. Par conséquent, bien choisi, le mot-clé impacte les visites, non seulement via les recherches organiques, mais aussi par le nombre de clics issus des réseaux sociaux.

Lorsque vous avez déterminé l’expression qui cible aussi bien les moteurs de recherche que les internautes, il faut la placer à des endroits stratégiques comme le début de votre titre, dans l’introduction et dans au moins un sous-titre. Bien entendu, il devra être présent dans le contenu, mais veillez aussi à utiliser des synonymes afin de rendre la lecture plus agréable.

 

Faire court

Sauf pour des contenus très précis comme des études de cas, il faut mieux avoir plusieurs articles courts, qu’un long article. Essayez de faire au maximum 1000 mots. Sachez qu’au bout d’un moment, votre cerveau va fatiguer et vos lecteurs aussi.

Si vous avez beaucoup de choses à dire sur un sujet, proposez alors un dossier en plusieurs parties. C’est une astuce efficace pour développer correctement chaque grand titre de votre sujet, mais aussi augmenter votre trafic. Avec un article en plusieurs parties, vous incitez vos lecteurs à revenir plusieurs fois sur votre blog et donc à le partager plusieurs fois également ! Vous captez davantage leur attention et incitez à la lecture.

 

Utiliser les dictionnaires et correcteurs en ligne

Les redondances et fautes d’orthographe sont à bannir de vos articles. Il s’agit de gérer l’image de votre entreprise et de convaincre des prospects de faire appel à vos offres. Si vous vous lancez dans le marketing de contenu, vos articles devront être irréprochables autant sur le fond que sur la forme. Comme personne n’est parfait et que la langue française est truffée de pièges, il ne faut pas hésiter à se servir d’outils en ligne. Il y a les dictionnaires de synonymes, qui vous aident à diversifier certaines expressions et les correcteurs qui cherchent les coquilles que vous n’auriez pas ramassées à la lecture.

Néanmoins, ces outils ne remplacent jamais la relecture « humaine ». Comme il est parfois difficile de voir ses propres fautes, à force d’avoir le nez dans son article, n’hésitez pas à faire relire votre travail par un collègue.

 

Votre contenu est au centre de votre stratégie Inbound Marketing, il requiert donc une attention toute particulière. La rédaction web est un métier à part entière, qui demande des compétences aussi bien en langue française, qu’en marketing digital. Entre les recherches, l’écriture, la relecture et le perfectionnement final, cela peut prendre plusieurs heures par jour. N’hésitez pas à faire appel à notre agence de création de contenus pour rédiger vos contenus et assurer le succès de votre marketing digital !

 

Celine
Content Marketing Manager

Améliorer sa rédaction web

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*