6 conseils pour diminuer le taux de rebond de son site internet

L’un des indicateurs phares de votre stratégie Inbound Marketing est le taux de rebond. Celui-ci permet de savoir si votre site est accueillant, s’il donne envie d’en savoir plus et s’il est assez ergonomique. Il est courant de dire qu’un taux de rebond supérieur à 30% est mauvais signe, mais cela dépend nettement de votre activité, de la page d’entrée et de vos objectifs.

Pour vous aider à mieux mesurer le taux de rebond et à comprendre ses enjeux dans la stratégie Inbound Marketing, nous vous proposons aujourd’hui un point sur cette importante métrique.

 

La définition du taux de rebond

Le taux de rebond est un indicateur statistique qui permet de connaître le nombre de visiteurs ayant quitté votre site internet après n’avoir consulté qu’une seule page. Cet indicateur fournit donc de précieuses informations sur la capacité d’attraction de vos contenus.

Pour l’étudier, il faut vous intéresser à la première page visitée par l’internaute. C’est à partir de celle-ci que vous pouvez vérifier s’il a ouvert d’autres pages du site ou s’il a immédiatement pris la fuite.

Sachez d’ailleurs que le taux de rebond peut être étudié à deux échelles : au niveau du site entier ou d’une page précise. Pourquoi est-ce important de différencier les 2 ? Si le visiteur tombe sur votre page d’accueil, il est normalement amené à poursuivre sa visite. Il ne doit pas se contenter de cette page. À l’inverse, si l’internaute atterrit sur votre page « Contact » après avoir tapé « numéro de téléphone » + le nom de votre entreprise dans Google, il est normal qu’il quitte immédiatement votre site, puisqu’il aura eu l’information cherchée.

 

Comment interpréter le taux de rebond ?

L’interprétation du taux de rebond va dépendre de deux facteurs : le type de site (institutionnel, blog, e-commerce,..) et la page d’atterrissage.

En général, les visiteurs d’un e-commerce veulent avoir des informations détaillées sur le produit dont ils ont besoin. Pour cela, ils consultent généralement plusieurs pages (les fiches, la page de présentation du produit, les détails de livraison…) avant de choisir de quitter le site ou d’acheter. C’est pourquoi une boutique en ligne doit avoir un taux de rebond très peu élevé (entre 20 et 40%). Si ce taux dépasse le seuil des 50%, cela indique que le site n’est pas attractif ou que son contenu ne correspond pas forcément aux attentes des internautes. Cela peut aussi être le signe d’un mauvais positionnement SEO qui n’attire pas un trafic qualifié.

Par contre, un blog ou un site institutionnel peut avoir un taux de rebond plus élevé (environ 70%). Les internautes ont tendance à lire un article qu’ils trouvent intéressant ou à chercher uniquement une information dont ils ont besoin. Ils n’ont donc pas besoin de consulter plusieurs pages, ce qui engendre un taux de rebond supérieur. C’est d’ailleurs en tenant compte de ce paramètre que vous allez devoir construire votre stratégie Inbound Marketing, afin de retenir ces visiteurs ou du moins, de les inciter à l’action sur la seule page qu’ils consultent.

Toutefois le taux de rebond n’est pas assez pertinent pour renseigner sur le comportement des visiteurs d’un site internet. Il faudra donc l’associer à d’autres indicateurs statistiques pour vraiment optimiser votre tunnel de conversion et vos leviers Inbound Marketing.

 

Les techniques pour retenir les visiteurs sur votre site

Si vous constatez que votre taux de rebond est trop élevé et que vous souhaitez que les internautes ne se contentent pas de visiter une seule page ou un seul article, voici 6 mesures à prendre dès maintenant sur votre site internet :

1. Proposer du contenu utile pour votre cible

Un contenu intéressant est à la base de l’attractivité de votre site ! Il permet de captiver l’attention de vos visiteurs et de les pousser à visiter d’autres pages du site pour en savoir plus. Diminuer le taux de rebond passe donc par la mise en œuvre d’une stratégie éditoriale répondant parfaitement aux besoins de vos buyers persona.

2. Rendre vos landing page plus attractive

Une landing page attractive comporte un design épuré, des formules-chocs qui reprennent la problématique qui a attiré le client sur votre site et un call-to-action visible. Si cette page répond pile aux attentes de la cible, alors elle doit pousser votre visiteur à réaliser une action supplémentaire sur votre site.

3. Réduire le temps de chargement des pages

Une page qui met trop de temps à se charger va énerver l’internaute qui va quitter votre site avant d’avoir lu une seule ligne de texte.

4. Placer des appels à l’action

Si vous voulez que le visiteur prenne le temps de découvrir plusieurs pages, incitez-le avec des call-to-action. Invitez-le à télécharger un guide, ce qui lui fera visiter un autre lien, proposez-lui d’en savoir plus en linkant une autre page du site, etc.

5. Proposer des articles similaires

En bas de vos articles, n’hésitez pas à proposer des articles similaires qui pousseront le lecteur à visiter d’autres pages et surtout à en savoir plus sur vos activités ou votre expertise.

6. Faire ouvrir les liens externes dans un nouvel onglet

Cette petite astuce permet d’éviter que les visiteurs quittent votre site, sans le vouloir, parce que vous aurez cité vos sources et mis un lien vers un site externe. Au moins, il s’ouvrira dans un autre onglet que les internautes pourront consulter, tout en restant sur votre site.

 

Pensez toujours à bien analyser votre taux de rebond pour vérifier que vos contenus sont en adéquation avec les attentes de votre cible et que votre tunnel de conversion est pertinent. En mettant en place quelques mesures simples, vous pourrez conserver vos visiteurs plus longtemps et surtout augmenter vos chances de les convertir en prospects.

markentive-stratégie-inbound


Les commentaires de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *