6 grandes tendances e-commerce en 2015

6 grandes tendances e-commerce en 2015
Tendances-e-commerce-2015

Comme tous les ans, l’e-commerce évolue et nous réserve parfois des surprises. Cette année encore, le commerce électronique sera marqué par de nouvelles avancées, notamment dans les habitudes d’achat des consommateurs. Avec une prévision de croissance de +17,7 % pour la vente en ligne en 2015 sur le plan mondial (dont plus de 86 milliards d’euros en France), il convient de prendre en compte les tendances pour propulser votre activité commerciale et améliorer les résultats de votre site e-commerce. Nous vous livrons aujourd’hui 6 grandes tendances e-commerce qui vont marquer 2015.

1. Le m-commerce

Le commerce mobile (smartphone et tablette) sera incontournable en 2015. Nous avons régulièrement insisté sur l’importance du marketing mobile sur ce blog et l’e-commerce n’échappe pas à ce nouveau mode de navigation. Avec la fulgurante augmentation du nombre d’achats sur mobile déjà remarqué en 2014, les e-commerçants auront tout intérêt à miser sur le m-commerce pour booster leurs ventes.

Site mobile, application, contenu adapté aux smartphones et tablettes doivent être des axes marketing à développer d’urgence !

2. Le social shopping

Les réseaux sociaux seront toujours au rendez-vous cette année ! Sachez que 87% des internautes consultent les commentaires postés sur internet avant de commander un produit en ligne. Le système de « bouche-à-oreille » virtuel qu’offrent ces réseaux constitue un important facteur marketing à valoriser. 74% des internautes ont déjà abandonné un achat suite à un avis négatif. À l’inverse, 41% réalisent des achats impulsifs suite à des commentaires élogieux.

D’autant plus que l’arrivée du call-to-action « Acheter » proposé sur Facebook et Twitter représente une réelle aubaine commerciale à saisir. C’est l’alliance parfaite entre réseaux sociaux et développement commercial.

Mais n’oubliez pas de vous pencher sur les sites de partage d’images, tels que Pinterest et Instagram, particulièrement consultés sur mobile et  véritables leviers de conversion. Grâce aux visuels et aux descriptifs, vous pouvez aisément partager vos fiches produits et encourager vos abonnés à cliquer ou repartager à leur tour, pour élargir votre audience.

3. L’expérience client au cœur de la fidélisation

La plupart des sites e-commerce ont déjà mis en place des moyens de fidélisation. Toutefois, selon les prévisions de 2015, l’expérience client sera un facteur clé dans toute la stratégie de fidélisation. Le cabinet Gartner confirme même que d’ici 2017, 50% des investissements produits auront pour objectif d’innover afin de mieux satisfaire le consommateur.

L’expérience client est donc un axe à privilégier pour vous permettre de proposer des offres préférentielles à vos clients fidèles, plutôt que des promotions ou des prix bas. Il s’agit davantage de lui offrir des moyens supplémentaires pour mieux utiliser vos produits, des services en avant première… Grâce à la satisfaction engendrée par cette méthode de fidélisation, le client sera tenté d’acheter à nouveau chez vous et même de vous recommander à d’autres internautes.

4. La personnalisation de l’offre

La personnalisation reste au cœur de la satisfaction client, même dans l’e-commerce. Les offres, les recommandations et les conseils devront être calqués sur les attentes précises de chaque segment de clients. L’historique du consommateur sera votre meilleur allié pour parfaitement cibler vos newsletters et vos contenus.

Mais la personnalisation englobe davantage que les offres que vous envoyez. Elle doit être aussi au centre de vos produits. Le consommateur doit pouvoir choisir un article sur mesure qui correspondra à 100% à ses besoins et son style.

5. La tendance de l’omnicanal

Les consommateurs utilisent de plus en plus internet pour faire leurs achats, néanmoins ils ne désertent pas les magasins pour autant ! L’omnicanal consiste à intégrer le digital au point de vente physique et vice-versa. Par exemple, le client peut faire un achat sur le site e-commerce et le récupérer en magasin : c’est la pratique du click-and-collect. Il peut réserver une table à un restaurant depuis son smartphone, à l’heure et la date souhaitée. Il peut se promener dans les rayons d’un magasin et recevoir en direct sur son téléphone des informations sur les produits ou les promotions en cours. L’objectif étant que le magasin physique et l’e-commerce se complètent plutôt qu’être en concurrence. On parle de web-to-store et de store-to-web, ou encore de « phygitalisation » des points de vente, à suivre !

6. Une logistique performante

Toujours dans une logique d’amélioration de l’expérience client et de la fidélisation, la logistique de votre activité e-commerce devra être au top ! La livraison devra être précise et personnalisée : personne n’aime attendre un colis. Le suivi devra être quasiment en temps réel pour que le consommateur puisse savoir où se situe sa commande. Il devra aussi avoir le choix entre plusieurs méthodes de livraison : en 24h, à la date choisie, à domicile, en point relais…

De plus, une étude Accenture démontre que 75% des internautes veulent connaître la disponibilité du produit avant de procéder à la commande. Or, seuls 32% des boutiques en ligne affichent clairement cette information. Songez alors donc à fournir toutes les informations utiles pour une mise en confiance de la clientèle. Cela vous permettra d’éviter les abandons de panier et d’augmenter vos taux de conversion.

 

Les 6 tendances e-commerce présentées dans cet article vous guident pour optimiser vos ventes en 2015. En mettant en œuvre un marketing digital moderne, vous pourrez booster la compétitivité de votre e-commerce et augmenter votre chiffre d’affaires. Si vous avez besoin d’aide pour votre activité en ligne, n’hésitez pas à contacter notre agence.

cta-inboud

3 Avis

  1. Céline 2 années ll y a

    Tout à fait d’accord sur l’importance du m-commerce qui devient indispensable de nos jours avec l’augmentation de la mobilité et du manque de temps.

  2. Rabot 2 années ll y a

    La synergie entre le magasin physique et l’e-commerce n’est pas facile à trouver lorsque ce ne sont pas les mêmes équipent qui y travaillent.
    On voit bien plus souvent de la concurrence que de l’entraide et c’est bien dommage.

    • cmarkentive 2 années ll y a

      Bonjour Alexandre, c’est très juste en effet ! 🙂 D’où l’importance de réconcilier les équipes en repensant les KPIs

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*