7 clichés sur l’Inbound Marketing auxquels vous croyez peut-être

7 clichés sur l’Inbound Marketing auxquels vous croyez peut-être
7_cliches_inbound_marketing

L’Inbound Marketing est une méthodologie qui se développe chaque jour davantage et qui trouve écho auprès de beaucoup d’entreprises. Néanmoins, il reste toujours des réfractaires, qui ont une vision faussée de cette stratégie digitale et qui pensent, au choix, que l’Inbound Marketing :

  • ne leur est pas destiné,
  • coûte (trop) cher,
  • ne rapporte rien,
  • ou peut être mené par n’importe qui.

Petit tour de table des clichés qui persistent !

1. L’Inbound Marketing, c’est bien pour les marques qui s’adressent aux jeunes

L’Inbound Marketing se met en place essentiellement sur internet et beaucoup de personnes pensent encore que la toile est l’univers des jeunes. Encore plus lorsqu’il s’agit de réseaux sociaux. Mais c’est faux ! Aujourd’hui, tout le monde est sur internet et énormément de personnes, de tout âge, possèdent un compte Facebook.

Une étude fait état de 48 millions d’internautes français fin 2012, ce qui prouve qu’une large majorité de la population est sur internet. De plus, ce sont les seniors (plus de 55 ans), qui passent le plus de temps devant leur ordinateur, devant les adultes et les adolescents.

L’idée reçue selon laquelle la génération Y est la population la plus connectée sur internet en prend un coup!

2. N’importe qui peut poster sur les réseaux sociaux

Qui n’a jamais eu un client qui a dit « mon fils peut s’occuper de ma page Facebook » ou « c’est bon, je peux prendre un stagiaire pour les réseaux sociaux, ça me coûtera moins cher » ? Toutes les agences se sont déjà retrouvées face à une réflexion de ce genre…

Pourtant, savoir utiliser l’outil, ne signifie pas savoir mettre en place une stratégie digitale. Communiquer sur les réseaux sociaux, c’est mettre sur le devant de la scène son entreprise. Est-ce vraiment prudent de laisser parler une personne inexpérimentée pour le compte de votre marque ? Community Manager est un métier et mieux vaut confier cette mission à quelqu’un de formé.

3. L’Inbound Marketing ne rapporte rien et coûte cher

Cette crainte flotte comme une épée de Damoclès au-dessus de la tête de beaucoup d’entreprises. Il faut dire que même celles qui ont compris l’intérêt de l’Inbound Marketing restent persuadées qu’à part pour « se montrer », une telle stratégie ne rapportera pas d’argent.

Or, la définition même de ce type de marketing est d’amener des clients à l’entreprise. Le retour sur investissement ne se fera pas dans la minute, ni même dans le mois, mais il interviendra! L’objectif de l’Inbound Marketing est de générer des contacts qualifiés, qui ont le potentiel pour devenir consommateurs. C’est ensuite à l’entreprise d’exploiter cette première amorce pour convertir le prospect en client.

4. L’Inbound Marketing ne sert qu’à s’auto-congratuler

Avoir un site, tenir un blog, communiquer sur les réseaux sociaux… représentent divers moyens de bien gérer votre image en ligne et de se faire connaître auprès de votre cible de clientèle. Vous n’êtes pas obligé de diffuser uniquement des contenus qui parlent de votre marque. Effectivement, cela serait mal apprécié par les internautes. Vous pouvez proposer des articles de qualité, des conseils et de la veille sur votre secteur. Il s’agit de gérer votre e-réputation en démontrant que vous êtes à l’écoute de votre marché, que vous avez une expertise dans votre domaine et que vous savez guider vos consommateurs.

5. Rien ne remplace la prospection sur le terrain

L’Inbound Marketing ne remplace en aucun cas l’Outbound Marketing. C’est une stratégie complémentaire qui vient renforcer votre force de vente actuelle. La prospection sur le terrain fonctionne ? C’est parfait, continuez ! Mais que diriez-vous de l’affiner en utilisant les leads générés grâce aux réseaux sociaux ? Que diriez-vous de renvoyer les indécis sur votre blog pour les convaincre de votre expertise ? Que pensez-vous d’ouvrir votre marché à plus large échelle ?

6. L’Inbound Marketing est chronophage

C’est un cliché qui n’est pas dénué de réalisme, avouons-le. Cependant, si les stratégies Inbound Marketing prennent du temps à se mettre en place et doivent être pensées sur le long terme, elles finissent par rapporter. Donc si une entreprise juge qu’elle n’a pas le temps de s’y consacrer, il existe aujourd’hui de multiples moyens pour externaliser ces missions.

7. Tenir un blog est un bon moyen d’informer ses concurrents

Apparemment, donner des conseils sur la façon de gérer son activité ou d’utiliser ses produits pourrait nourrir les concurrents… Tout comme communiquer sur ses performances et ses résultats… Et si on oubliait un peu les concurrents ? S’ils ont besoin de votre blog pour savoir faire leur métier ou se positionner sur le marché, alors vous n’avez rien à craindre d’eux !

Pensez plutôt aux potentiels clients que vous allez attirer, au détriment justement de ces concurrents. Si votre cible prend l’habitude de vous lire, de vous voir passer dans leurs fils sur les réseaux sociaux et si elle apprécie ce que vous avez à dire, le jour où elle aura besoin de vos produits, à qui pensera-t-elle à votre avis ?

Nous ne le dirons jamais assez : l’Inbound Marketing s’adresse à toutes les marques qui souhaitent développer leur notoriété et générer des contacts qualifiés. Après tout, dans l’univers du marketing, cette stratégie reste assez récente. Peut-être que le succès de certaines entreprises finira par convaincre les autres ?

Vous êtes-vous déjà retrouvé face à ces clichés ? Racontez-nous !

 

Céline
Content Marketing Manager de @Markentive_FR

cta-inboud


0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*