Ajoutez du piment à votre stratégie éditoriale grâce aux micro-contenus

Ajoutez du piment à votre stratégie éditoriale grâce aux micro-contenus

Au moment d’établir votre calendrier éditorial, vous pensez souvent aux articles de fond, aux notices d’utilisation, aux tests ou guides pratiques. Mais avez-vous réfléchi aux micros-contenus ? Également nommés « Snacking Content », ces contenus se dégustent sur le pouce, en quelques secondes. La taille d’un texte ou la longueur d’une infographie n’est pas toujours gage de qualité, vous pouvez produire un mini-contenu bien documenté, qui apporte de la valeur ajoutée au lecteur.

Qu’est-ce qu’un micro-contenu?

Il est vrai que vous entendez (ou lisez) souvent qu’un article doit atteindre une taille minimum pour espérer être de qualité (certains disent que c’est 350 mots).  En dessous, il serait difficile de donner assez d’informations. Mais c’est faux. Tout va dépendre du message que vous voulez faire passer. Effectivement, vous expliquer le principe et les avantages des micro-contenus risque de me prendre plus de 350 mots! Néanmoins, certaines informations peuvent être données de manière très succincte. C’est généralement ce que nous appelons des brèves. C’est très courant dans votre quotidien, il n’y a qu’à lire les sites d’actualités pour s’en rendre compte.

De plus, les micro-contenus ne désignent pas forcément un court texte. Il existe d’autres formats pour donner rapidement une information. Votre stratégie de micro-contenu passe aussi par l’image (infographie, photo, gif…) ou la vidéo.

Rapide à produire et efficace

Le micro-contenu est souvent destiné à vos clients et prospects. Plus accrocheur qu’un contenu « classique », il possède un fort pouvoir viral et peut se diffuser en un instant sur les réseaux sociaux. Il peut être difficile de faire passer en une ou deux lignes l’idée d’un article de fond et d’inciter au clic, alors qu’une image, une phrase percutante ou une vidéo se diffusent plus rapidement.

Les gens n’ont pas toujours le temps, ni l’envie de lire des articles de 500 mots ou  d’analyser des études chiffrées. Offrir du micro-contenu sur son site est un excellent moyen de capter ce lectorat et de retenir son attention. Un court texte bien tourné ou une image vendeuse peuvent actionner les mêmes leviers qu’une campagne publicitaire et déclencher une action.

En alternant grands articles et micro-contenu, vous brassez une cible plus large.

Adapté à la navigation mobile

Par ailleurs, ce type de contenu est parfaitement adapté à la navigation sur mobile. Comme expliqué dans cet article, les mobinautes n’aiment pas lire de grands textes sur leur smarphone ou sur leur tablette. Les écrans et le contexte de consultation (à l’extérieur, dans les transports en commun, à la pause au travail…) ne s’y prêtent pas réellement. Si vous leur offrez des brèves, ils seront plus enclins à rester sur votre site et à y revenir la prochaine fois qu’ils voudront consommer de l’information.

Où trouver l’inspiration pour produire des micro-contenus ?

Maintenant que vous êtes convaincu des bienfaits du micro-contenu, où trouver l’inspiration pour le produire ?

  • Dans vos produits/services : Que vendez-vous? Vous avez certainement des clients qui vous ont déjà posé des questions sur l’utilisation de vos produits ou services. Inspirez-vous de ces échanges et définissez un jour dans la semaine durant lequel vous donnez un conseil en 2/3 lignes sur la façon d’utiliser ce que vous vendez.
  • Dans votre veille : Peu importe votre domaine d’activité, je suis sûre que votre marché est en constante évolution et que des informations sortent à ce sujet. Vous pourrez reprendre des articles, avec la source bien sûr, pour en faire un très bref résumé. C’est de cette manière notamment qu’ArobaseNet, un des sites francophones référence en matière de référencement, nourrit son blog, en publiant régulièrement des updates de l’actualité SEO.

  • Sur les plates-formes de partage d’images : Instagram et Pinterest regorgent de clichés sur lesquels vous appuyer pour expliquer votre activité ou donner une information. Les infographies, par exemple, se partagent facilement sur les réseaux sociaux et peuvent expliquer une notion importante de votre activité.

  • Dans les citations : Les citations fonctionnent toujours très bien. Des personnes célèbres se sont sûrement exprimées sur votre métier, ou du moins sur une partie de celui-ci. En les mettant en forme, dans une image par exemple, vous pouvez les partager en quelques clics. Elles feront toujours leur petit effet.

 

Le marketing de micro-contenu doit vous permettre de remplir facilement et qualitativement votre calendrier éditorial. Il agit en synergie avec votre stratégie sur les réseaux sociaux, grâce à un format parfaitement adapté à ces médias. De plus, un message court et percutant peut facilement inciter à l’action et augmenter votre taux de conversion. Donc, n’oubliez pas de positionner un call-to-action sur ces contenus courts pour transformer vos lecteurs en consommateurs.

 

 Céline

Content marketing manager chez @Markentive_FR

cta-content-marketing

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*