Booster le taux de conversion de vos call to action avec 11 astuces

Booster le taux de conversion de vos call to action avec 11 astuces

L’une des méthodes les plus efficaces pour augmenter votre taux de conversion est le recours aux call-to-action. Véritables leviers de votre stratégie Inbound Marketing, ils doivent être travaillés de manière réfléchie pour inciter les internautes à agir. Si vous vous demandez comment optimiser vos boutons d’appel à l’action, Markentive vous propose 11 astuces imparables !

1. Utiliser des verbes d’action

Les verbes captent davantage l’attention de l’internaute et éveille son impulsion. De plus, il comprend immédiatement l’action qu’il doit effectuer et ce qu’elle va lui apporter. Alors, sur vos boutons, optez pour des expressions comme « télécharger », « découvrir », « tester », « booster », etc.

2. Tenir sa promesse

Votre CTA doit s’intégrer le plus logiquement possible dans le processus de lecture des internautes. Il est donc essentiel de respecter la promesse qui a été faite dès le départ. Vous indiquez sur la landing page qu’il s’agit du téléchargement d’un livre blanc ? Le CTA doit confirmer l’obtention de cet ebook.

3. Inclure une proposition de valeur claire

Chaque call-to-action que vous créez est propre à votre entreprise. Il correspond en tout point aux produits ou services dont vous assurez la promotion. Cependant, vous devez proposer des call-to-action clairs, qui valorisent la prestation obtenue après l’action.

Par exemple, si vous incitez au téléchargement d’un livre blanc qui donne des astuces pour optimiser sa communication sur les réseaux sociaux, les prospects doivent comprendre qu’ils vont obtenir des renseignements pour accroître leurs performances social media. Il ne s’agit pas uniquement d’avoir des astuces, mais d’être en mesure de les appliquer pour remplir ses objectifs.

4. Créer un sentiment d’urgence

Il est rare que des internautes soient très concentrés lorsqu’ils consultent un site internet. Ajouter un terme temporel, tel que « maintenant » ou « aujourd’hui », dans un CTA permet de créer un sentiment d’urgence qui déclenche une action impulsive de la part de vos visiteurs.

5. Opter pour un CTA qui ne laisse aucun doute

Faites un test. Sur un site internet, tous les éléments sur lesquels il est possible de cliquer sont soulignés d’un effet d’ombre. Pour inciter les internautes à actionner votre CTA, faites en sorte que celui-ci ait un aspect similaire aux boutons sur lesquels ils ont l’habitude de cliquer. Ils n’auront aucun doute sur la suite de leur parcours.

6. Remplir la balise Alt

En fonction des navigateurs utilisés par les internautes, ces derniers peuvent rencontrer des problèmes liés à l’affichage d’images. Quelle que soit la raison pour laquelle ils ne peuvent pas les visualiser, vous devez anticiper cette éventualité.

Ajouter une balise Alt, c’est afficher un texte à la place de l’image, pour assurer que le CTA se trouve bien à cet emplacement (mais qu’ils ont visiblement un souci d’affichage). Vous augmentez alors les chances qu’ils cliquent dessus. Sans cette précision, ils quitteront simplement votre site internet. Par ailleurs, sachez que ces balises ont pour objectif d’indiquer aux moteurs de recherche ce que contient une image et d’optimiser le référencement de votre site.

7. Utiliser l’A/B testing

Pour trouver le CTA le plus performant, vous devrez réaliser divers tests A/B. Ces derniers doivent aussi bien concerner le texte du bouton, sa couleur, son emplacement ou sa taille. Lorsque vous êtes certain que le CTA créé obtient le meilleur taux de conversion, adoptez-le.

8. Accroître la taille du CTA

La taille de votre call-to-action doit attirer l’attention de vos visiteurs. Le bouton doit donc être visible par rapport au reste du contenu. Faites en sorte qu’il prenne toute la largeur de son emplacement, qu’il soit situé en bas d’un article ou dans la barre latérale. Pleinement intégré, il saute plus facilement aux yeux du visiteur, sans pour autant « l’agresser ».

9. Utiliser un design contrasté

Votre CTA doit se détacher du design de votre site, tout en respectant la charte graphique appliquée à ce dernier. En utilisant judicieusement les couleurs et les polices de votre site, vous pouvez créer un CTA qui contraste avec l’arrière-plan tout en se mariant avec votre design. Le visiteur trouvera plus naturel le fait de cliquer dessus. Il le considérera comme une suite logique à sa navigation.

10. Choisir un emplacement stratégique

Idéalement, vous devez intégrer votre CTA dans un endroit qui soit visible par tous les internautes.

Vous avez deux options :

  • Vous le placez au-dessus de la ligne de flottaison : vous augmentez ainsi le nombre de clics et votre taux de conversion.
  • Vous l’intégrez en dessous de la ligne de flottaison : pour convertir uniquement des leads de qualité.

11. Personnaliser les CTA en fonction des segments à cibler

Saviez-vous qu’il est possible de personnaliser les CTA en fonction du comportement du visiteur ? Vous pouvez offrir des boutons différents à vos clients et aux prospects, comme adapter le discours selon la requête qui a amené l’internaute sur votre page. En adaptant le call-to-action à la cible, vous renforcez vos chances de conversion ! Pour ce faire, vous aurez besoin d’un outil   spécifique, comme Hubspot par exemple.

 

Vous devez en permanence tester vos CTA pour améliorer leur performance. C’est à force de test et d’analyse que vous ferez décoller votre taux de conversion !

cta-stratégie-inbound

 

1 Avis

  1. René 2 mois ll y a

    Bonjour Céline,

    Merci pour cet article ! J’ai justement publié un article sur le sujet en début de semaine. Je pense que les deux se complètent parfaitement puisque tu avances quelques éléments que je n’ai pas mentionné. J’ai en fait axé mon article autour d’un process que l’on peut découper en 4 étapes :

    – Qui : qui cibler ?
    – Quoi : quel message, pour servir quel but ?
    – Où : à quel endroit afficher le CTA ?
    – Quand : à quel moment faut-il le pousser ?

    http://blog.kameleoon.com/fr/cta-efficace/
    Je te laisse le parcourir 🙂

    Clément.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*