Brésil 2014 : la coupe du monde se passera (aussi) sur les réseaux sociaux

Brésil 2014 : la coupe du monde se passera (aussi) sur les réseaux sociaux

Ca y est, c’est enfin parti ! Hier soir, après une cérémonie d’ouverture à la hauteur de l’événement, le match entre le Brésil et la Croatie (edit : gagné 3-1 par les Auriverde ) a donné le coup d’envoi du plus grand événement sportif mondial : la coupe du monde de football. Autant vous dire que si vous ne vous intéressez pas à ce sport, il va pourtant falloir prendre votre mal en patience car tout le web (et particulièrement les réseaux sociaux) ne parlera que de ça pendant un mois ! En effet, le canal Social Media représente, pour les marques comme pour les fans de foot, un terrain de communication et d’engagement unique pour interagir et vibrer au rythme des 64 matches de la compétition. 

Le Brésil, la capitale Social Media de l’univers

Sachant que les sud-américains représentent la population digitale en plus forte croissance dans le monde, et que 94,1% de leurs internautes sont actifs sur les réseaux sociaux (contre 67% aux USA par exemple), il est aisé de comprendre à quel point des plates-formes telles que Facebook, Twitter ou Google Plus joueront un rôle prépondérant dans cette édition de la coupe du monde. Le renommé Wall Street Journal n’a d’ailleurs pas hésité à donner au Brésil le surnom (légèrement pompeux) de « Capitale Social Media de l’Univers ». Il faut dire qu’avec 86 millions d’Internautes sur Facebook et plus de 20 millions de twittos (Chiffres : Brazil 2012 future in focus), celui-ci n’est presque pas exagéré ! 
 

Twitter, média social officiel de la coupe du monde ? 

Vous l’avez peut-être remarqué hier matin, Twitter proposait à ses usagers un « kit de démarrage coupe du monde » permettant de customiser son profil aux couleurs de son équipe, de suivre les scores et temps forts en temps réel, et même de suivre les comptes officiels des jours qui deviennent, un peu à leur insu, de véritables ambassadeurs de la compétition.

 

Si Twitter a décidé de se positionner aussi « agressivement » autour de la coupe du monde, ce n’est pas pour rien. Ce réseau social étant particulièrement apprécié des footballeurs, des journalistes et des fans, le Mundial représente une opportunité en or pour faire exploser les compteurs.

Vous regarderez toujours la télévision, lirez encore le journal, mais Twitter va apporter des angles différents et lever certaines barrières pour vivre l'événement en direct depuis le Brésil
– Olivier Gonzales, directeur général de Twitter France

Il est vrai que, depuis la Coupe du Monde 2010 et ses pics à 3 mille tweets par seconde durant les rencontres, le taux de pénétration de Twitter et le niveau d’engagement de ses utilisateurs n’a cessé d’augmenter… Qui sait combien de tweets seront échangés lors de cette édition 2014 ? Le record sera battu sans aucun doute ! 

Image Mediabistro

 

Coupe du monde à la Une chez Facebook aussi

Facebook aussi a lancé cette semaine son espace dédié aux fans du ballon rond. Avec sa page Trending World Cup, l’équipe de Zuckerberg a voulu rassembler en un seul endroit toutes les informations relatives à l’événement : résumé des matchs, calendrier, un fil d’actualité montrant les publications d’amis reliées à l’événement ainsi qu’une carte des fans montrant « les meilleurs athlètes de la coupe du monde et les emplacements de leurs fans ».

Ici aussi, les efforts fournis par Facebook pour la coupe du monde sont avant tout stratégiques, comme l’explique pour le magazine Sofoot Amina Belghiti, directrice des partenariats de Facebook pour l'Europe du Sud et les nouveaux marchés :

 La Coupe du monde est un phénomène mondial. Plus de 500 millions de personnes ont liké une page liée au foot, que ce soit une équipe nationale, un club ou la page d'un joueur. Il y a donc un engouement énorme

 

Une vitrine de prestige pour les marques

Pour les sponsors officiels de la Coupe du Monde (parmi lesquels McDonalds, Coca-Cola, Sony, Kia ou Budweiser), les médias sociaux représentent également un enjeu de taille. En effet, Facebook et Twitter notamment leur ont ouvert des opportunités immenses d’interagir directement avec leurs fans, et même de toucher des audiences plus jeunes qu’il ne leur était pas possible d’atteindre précédemment. Aujourd’hui, la communication digitale a fait tomber les barrières qui existaient entre les athlètes, les équipes, les marques, les journalistes et les téléspectateurs. Tout le monde prend désormais part à la même discussion et les possibilités de connexions sont infinies pour les marques.

 

Dans tous les cas, nous ne sommes encore qu’aux prémisses de la compétition, mais nous pouvons déjà être certains d’une chose : cette coupe du monde au Brésil est d’ores et déjà assurée de générer une activité sans précédent sur les réseaux sociaux, représentant une opportunité marketing unique notamment pour les nombreuses marques sponsorisant l’événement.

Si sportivement, le vainqueur de la compétition n’est pas encore connu, économiquement,  les grands gagnants ne font aucun doute !

 

Geoffrey Bressan
Chief Marketing Officer @Markentive

[spacer size= »20″]

Brésil 2014 : la coupe du monde se passera (aussi) sur les réseaux sociaux

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*