Combinez SEO et SEA pour optimiser votre stratégie de référencement

Combinez SEO et SEA pour optimiser votre stratégie de référencement

La stratégie SEM (search engine marketing), stratégie de référencement, est à la base de la logique Inbound Marketing. Lorsque vous faites une recherche sur Google, consultez-vous la 5ème page de résultats? Non. De manière générale, si vous n’avez pas trouvé ce que vous cherchez avant, vous revoyez le choix de vos mots-clés.

Cette place que votre site internet occupe au sein des moteurs de recherche a donc une grande influence sur son trafic. Si le site est efficace et qu’il convertit rapidement les visiteurs en clients, et ce à l’ère où le digital prend une importance déterminante, de ce référencement peut même dépendre la santé de votre business tout entier.

Alors, quelle stratégie adopter pour être « le plus haut possible, le plus longtemps possible »?

Search engine optimization et search engine advertising

Petit rappel, il y a deux écoles, le référencement naturel et le référencement payant;

Le SEO (search engine optimization) est l’ensemble des techniques visant à améliorer naturellement les positions des différentes pages d’un site internet dans les résultats des moteurs de recherche pour des mots clés donnés.

Le SEA (search engine advertising), souvent pratiqué sur Google Adwords, implique la diffusion de vos annonces textes avec un lien vers votre page ou votre site dans les résultats des moteurs de recherche. Ainsi, votre site sera artificiellement bien classé et vous serez facturé d’un certain montant à chaque clic d’un internaute, montant plus ou moins élevé en fonction de l’enchère qui a été placée sur le mot clé correspondant. Plus un mot clé est concurrentiel, plus il est cher. Sur Google, la notification « annonces » précise que votre lien a été sponsorisé.

 

SEA-SEO

Utilisez à la fois SEO et SEA dans votre stratégie de référencement

Chez Markentive, nous favorisons l’approche SEO. Cela ne signifie pas pour autant que nous bannissons le SEA, bien au contraire. Les deux techniques comportent des avantages et des inconvénients, et il serait idiot de les opposer. Voici pourquoi.

Le SEA est pertinent car il permet de bien se classer sans perdre de temps à écrire des contenus régulièrement et en grande quantité. Oui mais voilà, il peut être très coûteux et son attribut artificiel a une conséquence simple: vous disparaîtrez des moteurs de recherche le jour où vous arrêterez de payer. De plus, si vous souhaitez apparaître parmi les trois premiers résultats, les enchères sont souvent très élevées. Les entreprises n’ayant pas suffisamment de budget se retrouvent donc souvent sur la partie droite de la page de résultats, (voir visuel ci-dessus), partie à laquelle l’internaute accorde moins d’attention.

Plutôt que de l’utiliser seul, il est donc intelligent de se servir de ce SEA pour donner un coup de pouce à votre SEO, en voyant ce dernier comme la base de votre stratégie de référencement. Il implique la création de contenu régulière et en quantité significative (ex: des articles de blog). La présence de liens internes et de backlinks y est importante, les pages de votre site doivent être optimisées, avec le maximum de mots-clés, de call-to-action, des sous-titres pertinents… Cette création de contenu régulière nécessite beaucoup de travail et de temps. Mais en plus de sa gratuité, elle est très efficace dans la durée.

L’algorithme de recherche Google filtre les résultats et condamne les contenus médiocres pour offrir aux internautes les meilleurs résultats possible. Les pratiques Black Hat (astuces destinées à améliorer le SEO au détriment d’un contenu de qualité) sont donc à proscrire.

Complétez cette stratégie de référencement avec le SMO, social media optimization

Les réseaux sociaux sont une excellente opportunité de partager votre contenu. Leur utilisation est indispensable car une partie des visites de votre site proviendront de ce canal. Vous augmenterez ainsi votre référencement, car plus vos pages sont vues, plus Google les favorise. Plus Google les favorise, plus elles sont vues, et vous voici au milieu d’un cercle vertueux.

Dans cette optique, la publicité payante sur les réseaux sociaux est à considérer car elle permettra de donner une meilleure visibilité à vos posts et donc à votre contenu (ci-dessous, l’exemple d’un post Facebook « boosté »). Là encore, la solution payante est valable, mais aucun succès sur le long terme n’aura lieu sans un bon contenu naturel.

Petite précision académique, cette publicité payante entre dans la case SMO et non SEA, ce dernier étant uniquement focalisé sur l’achat de mots-clés directement sur le moteur de recherche.

Récapitulatif: SEM= SEO+SEA+SMO

 

post sponso

 

En conclusion, utilisez la création de contenu pure comme base, en gardant en tête que payer pour un coup de pouce n’est pas interdit. Mais même quand le dopage est autorisé, il ne remplace pas à lui seul vos séances d’entrainement!

Ce sujet vous intéresse? Vos commentaires sont les bienvenus. N’hésitez pas à nous contacter, pour de plus amples informations ou un suivi personnalisé.

A bientôt!

Yan Ouzegdouh,

Consultant Inbound marketing chez @Markentive_FR

cta-inboud

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*