Comment la mise à jour « Mobile Friendly » a impacté les entreprises ?

Comment la mise à jour « Mobile Friendly » a impacté les entreprises ?
mobilefriendly_impact_business_digital

Depuis son lancement le 21 avril dernier, la nouvelle mise à jour « Mobile Friendly » ne cesse de susciter des débats quant à ses conséquences sur le positionnement des sites internet. Mais quel a été l’impact réel de cette mise à jour sur les entreprises ? Quels sont les résultats à mi-parcours si l’on se réfère aux prévisions d’avant lancement ?

Voici tout ce qu’il faut savoir des premières statistiques liées à la mise à jour « Mobile Friendly ».

Aucun impact significatif immédiat

À en croire les résultats d’une étude réalisée par Myposeo, une semaine après le lancement de cette mise à jour, il n’aurait rien de nouveau sous le soleil. Cette étude réalisée sur 66 sites consistait à analyser divers paramètres tels que la position de leurs URL, l’évaluation du trafic généré à partir de 1 000 mots-clés suivis, le classement des sites dans les premiers résultats de recherche…

Il en ressort de cette analyse que la première semaine n’a pas été aussi tragique pour les entreprises, comme annoncée avant le lancement de « Mobile Friendly ». Selon l’éditeur Myposeo, les données des mesures effectuées sont contradictoires et ne montrent pas une réelle incidence liée à cet algorithme de Google. Bref ! Le Mobilegeddon tant attendu n’aurait pas eu lieu dans la première semaine de la mise à jour.

Mais quelles ont été les conséquences durant les mois suivants ?

Des conséquences confuses sur le référencement des entreprises

Selon les résultats d’une étude réalisée par l’agence Koozai sur 2 000 petites et moyennes entreprises, le déploiement de Mobile Friendly a bien eu un impact sur les PME. En effet, 45% des entreprises interrogées ont constaté des changements de position dans les résultats ou un impact significatif sur leur trafic.

De plus,  41% des entreprises sondées ont constaté une chute de position d’au moins 3 places dans les moteurs de recherche. Et même si 69% de ces PME considèrent tout de même que le déploiement de la mise à jour Mobile Friendly a été surmédiatisé, il n’en demeure pas moins que ces changements constituent une réelle source de  confusion.

Un site responsive qui n’a pas sauvé les entreprises

Et pour celles qui pensaient que le seul fait d’avoir un site responsive suffirait pour gagner en visibilité, c’est l’effet inverse qui s’est produit. En effet, 27% des PME sondées ont affirmé avoir enregistré une chute de positionnement dans les résultats après l’optimisation de leurs sites sur mobile.

Néanmoins, il n’a jamais été dit qu’un site compatible avec les mobiles était suffisant pour être bien positionné ! Avec ce nouveau nettoyage, il est certain que Google a analysé d’autres paramètres. Il y a fort à parier que les entreprises ayant constaté une baisse de leur positionnement aient simplement oublié de mettre en œuvre toutes les autres bonnes pratiques inhérentes au référencement naturel.

Prendre des mesures complètes pour son référencement

En attendant la parution d’autres études sur le sujet, sachez que les chiffres présentés démontrent bien une certaine inquiétude confuse. Même si de nombreux changements ont été constatés, le « cataclysme » tant annoncé ne s’est pas encore produit. Par contre, il se peut que la mise à jour Mobile Friendly ait mis en évidence des sites qui ne respectaient simplement pas les critères de SEO exigés par Google. Par conséquent, malgré un site adapté aux mobiles, le moteur de recherche a pris soin de privilégier les sites respectant l’ensemble des critères de référencement.

Il n’y a donc pas de secret concernant votre positionnement dans les résultats de Google ! Si vous souhaitez remonter, vous devez prendre en compte l’ensemble des critères jugés par le moteur de recherche. C’est-à-dire que vous devez proposer du contenu de qualité, diversifier les mots-clés et surtout utiliser le champ sémantique, rendre uniquement vos descriptions ou encore construire des URL pertinentes.

Par ailleurs, Google prend en compte l’autorité de votre site de manière générale. C’est-à-dire que les liens doivent attirer du trafic diversifié, provenant aussi bien de recherches organiques, que de sites référents ou des réseaux sociaux.

Si vous avez constaté une baisse de votre positionnement suite à la mise à jour Mobile Friendly, malgré un site responsive, c’est très certainement que votre site comprend quelques incohérences au niveau du référencement. Une stratégie performante de contenu reste votre meilleure alliée pour attirer du trafic, vous positionner sur des mots-clés divers et montrer à Google votre autorité. C’est avec un Content Marketing de qualité que vous pourrez remonter dans les résultats. Si vous avez besoin de mieux positionner votre site dans les moteurs de recherche, n’hésitez pas à contacter notre agence.

Celine
Content Marketing

cta-inboud

2 Avis

  1. Manu WebMarketing 1 année ll y a

    Un très bon article qui remet bien à sa place cette mise à jour du Mobile Friendly, elle a fait beaucoup de bruit et au final les répercussions n’ont pas été énormes. Le référencement dépend de beaucoup d’autres paramètres, il ne suffit pas d’avoir un site responsive.

  2. emailing 1 année ll y a

    Google a annoncé cette histoire de mobile-friendly pour brouiller encore les pistes, car tout simplement ils savent qu’ils sont en position de force et veulent à tout prix garder la main sur leur algorithme. Vivement le jour où l’on aura une alternative à Google …

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*