Comment optimiser sa campagne d’emailing (infographie)

Comment optimiser sa campagne d’emailing (infographie)

Mise à jour: octobre 2015

Parfois étiqueté à tort d’activité marketing « outbound » et spammante, l’envoi d’emails reste un élément essentiel dans une stratégie d’inbound marketing. Utilisée de manière adéquate, une campagne d’emailing intervient tant dans un processus d’acquisition de nouveaux clients que dans celui de lead nurturing et peut vous permettre d’améliorer sensiblement votre visibilité ainsi que votre crédibilité.

L’emailing reste un moyen de communication privilégié pour les marques et les consommateurs. D’après une étude récente, 77% des internautes préfèrent recevoir des messages marketing par ce canal plutôt que par d’autres moyens. Il apparaît donc important d’optimiser ce type d’activités afin d’en récolter un ROI intéressant. Voici une infographie datant de 2013 récupérée sur le site de Marketo qui se veut une « cheat sheet » pratique pour optimiser l’envoi de ses campagnes d’emailing à travers quelques-unes des meilleures pratiques.

Email Marketing Cheat Sheet Infographic

La stratégie avant tout

Une campagne d’emailing efficace va de pair avec une stratégie efficace. Des résultats d’étude ont prouvé que les campagnes les plus fructueuses sont celles qui ont porté plus d’importance à la stratégie à employer plutôt qu’à d’autres éléments tels que la créativité, la segmentation ou encore le reporting. Donc avant d’appuyer sur le bouton « envoyer », n’oubliez pas de vous poser les bonnes questions, entre autres en termes de stratégie de contenu et de promotion de votre campagne d’emailing.

N’hésitez pas à expérimenter

Nous avions déjà abordé ce sujet dans un article précédent : il est possible d’améliorer l’efficacité d’une campagne d’emailing grâce aux tests A/B. En effet, en changeant une des variables d’un email et en mesurant les résultats obtenus, vous pouvez comprendre quels sont les éléments qui sont les plus efficaces sur votre public-cible et ajuster votre stratégie en conséquence. Statistiquement, l’élément le plus souvent testé est l’objet du mail. Il existe néanmoins beaucoup d’autres variables à envisager:

  • le message ;
  • La structure de l’email et le Call-to-action ;
  • Le jour de l’envoi ;
  • L’heure d’envoi ;
  • La personnalisation du message ;
  • La landing page ;
  • La segmentation ;
  • L’envoyeur ;
  • Les images et la structure du message pour appareils mobiles.

Avant l’heure, c’est pas l’heure

L’heure d’envoi de votre email est d’une importance capitale car elle déterminera votre taux d’ouverture. Certains professionnels diront qu’il est préférable d’envoyer votre campagne aux moments où les taux d’ouverture sont les plus élevés (en matinée), d’autres préféreront des moments plus creux pour éviter de noyer le destinataire. Il n’y a malheureusement pas de bonne ou mauvaise solution et il vous faudra tester différentes plages horaires pour connaître celle qui correspond le mieux à vos destinataires.

N’oubliez pas les appareils mobiles

Statistique surprenante : d’ici la fin 2013, le nombre d’emails commerciaux ouverts à partir d’un appareil mobile surpassera ceux ouverts à partir d’un bon vieux PC.  Pourtant, malgré cette montée en puissance des smartphones et tablettes dans notre quotidien, peu d’emails sont optimisés en ce sens. 75% des possesseurs de smartphones avouent d’ailleurs jeter à la corbeille les emails qui ne sont pas configurés pour une lecture confortable sur téléphone intelligent. Pensons également à eux!

Quelles sont, selon vous, les meilleures pratiques à adopter pour obtenir de meilleurs résultats dans ses campagnes d’emailing ? 

Geoffrey Bressan
Consultant en inbound marketing chez @Markentive_FR

cta-stratégie-inbound

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*