Content marketing : ciblez vos contenus pour un plus grand impact !

Si vous lisez régulièrement notre blog (et on vous en remercie), vous savez alors que nous considérons le marketing de contenu comme étant en quelque sorte la « pierre philosophale » de l’inbound marketing. C’est en effet par du contenu de qualité que votre petit site web insipide se transformera en véritable outil de business development, générant trafic, leads et clients.

Ça, c’est la théorie. En pratique, pour que vos contenus fassent décoller votre activité et vous procurent un véritable ROI, il faut que ceux-ci soient trouvés, lu et partagés. « Mais, s’ils sont de qualité, ils seront consommés par les internautes, n’est-ce-pas ? ». Peut-être, mais seront-ils consommés par les personnes qui vous intéressent réellement ? Ces personnes qui deviendront progressivement des leads, pour ensuite devenir des clients réguliers et heureux ?

 

Plus que la qualité : la pertinence

Et si je vous disais que le problème ne venait pas de la qualité de votre billet, mais plutôt du choix de votre sujet ? Pensez-y un instant : si votre article n’a pas intéressé vos lecteurs, c’est simplement parce que vous n’avez pas soulevé une question qui les a interpelés. Vous n’avez pas apporté cette solution qui répond à leurs problèmes. 

Avant d’aller plus loin, posez-vous les questions suivantes :

  • Connaissez-vous réellement vos lecteurs, vos prospects, vos clients ?
  • Savez-vous quels sont leurs besoins et envies ?
  • Pourquoi seraient-ils intéressés par vos produits et services ?


Si vous n’êtes pas en mesure d’y répondre, ne cherchez plus : votre problème est juste là, devant vos yeux.
 

Connaissez vos buyer personas

Nous vous en parlions encore il y a quelques jours dans l’un de nos articles : « Les buyers personas définissent le type de personne qui est intéressé par vos services. Travailler sur la personnalité de vos prospects est indispensable pour mettre en place une stratégie Inbound Marketing adéquate, en lien avec leurs attentes et leurs besoins. »

Vous l’avez compris, un buyer persona est un personnage fictif représentant votre client idéal. C’est en fait une représentation de tous vos clients actuels et potentiels matérialisés en une seule et même personne. Il se construit grâce aux informations que vous collectez ça et là à propos de vos véritables clients : par des recherches de terrain, des rapports, des études de cas, etc. Demandez-vous tout d’abord quelles sont les éléments que vous avez besoin de connaître dans le but de mieux connaître vos clients et leur offrir ce qu’ils recherchent. Ensuite, grâce à votre travail de collecte, compilez et croisez les datas intéressantes jusqu’à arriver à créer cet archétype. Une fois votre buyer persona établi, n’oubliez pas de lui donner un nom et une image, ce qui facilitera l’assimilation des caractéristiques de votre personnage et vous permettra de mieux vous le représenter.

En fonction de votre domaine et du type d’activités, vos buyer personas peuvent compter de nombreux personnages. Il est alors important que vous répétiez l’exercice autant de fois que nécessaire.


 

Soyez-leur utile

Lorsque tous vos buyer personas auront été identifiés et assimilés, faites-en des photocopies et distribuez-les à votre comité éditorial lors de votre prochaine réunion. Dès lors, avec vos différents publics sous les yeux, il vous sera plus facile de trouver des idées d’articles dont le contenu s’alignera sur leurs intérêts respectifs. Concentrez-vous sur les objectifs et les problématiques de chacun de vos buyer personas et essayez d’y répondre avec un sujet qui suscitera leur intérêt.

N’hésitez pas à noter tout ce qui vous passe par la tête, et une fois votre liste établie, demandez-vous : « Est-ce que mon buyer persona serait intéressé par cet article ? Le partagerait-il avec ses amis ? ». Si la réponse est oui, alors il ne vous reste plus qu’à vous lancer dans la rédaction de vos nouveaux articles !

 

 


par Christian Neff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *