Comment les dirigeants peuvent-ils utiliser les réseaux sociaux en 2016 ?

Comment les dirigeants peuvent-ils utiliser les réseaux sociaux en 2016 ?

Être ou ne pas être sur les réseaux sociaux pour un dirigeant ? Telle est la question ! Pourtant, une stratégie digitale active sur les plateformes professionnelles peut profiter à votre entreprise. À condition de parfaitement savoir gérer son personal branding ! Markentive vous propose un article pour éclairer les chefs d’entreprise sur la façon dont ils peuvent gérer pertinemment leur présence sur les réseaux sociaux.

État des lieux des dirigeants sur les réseaux sociaux

La majeure partie des dirigeants d’entreprises admettent aujourd’hui que les réseaux sociaux représentent une composante essentielle de la stratégie de communication de leur entreprise. Ils les qualifient d’opportunité pour leur marque. Cependant, 68% des chefs de petites et moyennes entreprises n’utilisent aucune de ces plateformes.

À l’inverse, d’après une enquête d’Opinion Way pour Corpcom, plus de 66 % des responsables des grands groupes (sociétés qui réalisent entre 15 et 500 millions d’euros de chiffre d’affaires) sont présents sur les réseaux sociaux.

En tête des plateformes consultées par les dirigeants, nous retrouvons Facebook, Linkedin et Viadeo. Plutôt étonnant, Twitter arrive en queue de peloton, derrière Google +.

La préférence des dirigeants sur les réseaux sociaux

 

Dirigeant : le reflet de son entreprise

En qualité de dirigeant, vous représentez la marque et les valeurs de votre entreprise. Votre e-réputation est donc intimement liée à elle. Plus vous avez l’air d’un expert, plus vos prestations sont perçues comme attractives et professionnelles.

Voilà pourquoi votre présence sur les réseaux sociaux est essentielle ! Elle va propulser votre notoriété et celle de votre marque à travers votre prisme personnel. Bâtissez votre stratégie de personal branding en fonction des valeurs que vous souhaitez véhiculer, de votre réseau de connaissances, de vos compétences, mais aussi de votre personnalité. L’objectif n’est pas de reprendre la ligne éditoriale de vos comptes corporate, mais bien d’en construire une à votre image.

Une présence essentielle pour acquérir des leads

Le choix des réseaux sociaux s’effectue en fonction des cibles visées. Cette analyse vous permettra de définir le choix des réseaux sociaux à investir. Vous êtes un professionnel du BtoC ? Optez pour Facebook, Google + et Twitter. N’hésitez pas aussi à créer un blog dans lequel vous parlerez de votre métier, de votre entreprise, de vos actions quotidiennes, mais sous un angle personnalisé.

Nous pouvons d’ailleurs citer en exemple le blog « Salaud de Patron », de Julien Leclercq, qui raconte les bons et les mauvais côtés de sa vie de dirigeant d’une PME de 45 salariés, d’une manière humoristique.

Dirigeant : tenez un blog !

Il y a aussi le blog de Bruno Rousset, PDG du groupe April, qui partage sa vision de l’entreprise en général.

Dirigeant : pour votre e-réputation, pensez au blog

Pour les dirigeants d’entreprise BtoB, un profil LinkedIn est nécessaire pour entrer en contact avec de futurs leads ou rejoindre des groupes de discussion. Twitter reste aussi très approprié pour les professionnels, car il aide à élargir sa notoriété et à maîtriser son e-réputation grâce à la publication régulière d’articles. De tous les réseaux sociaux utilisés par les dirigeants, Instagram reste le parent pauvre. Pourtant, il possède une véritable valeur ajoutée : le sentiment d’appartenance qu’il suscite auprès vos clients.

Vous pouvez partager votre bureau, vos réunions d’équipe, les conférences auxquelles vous participez, faire visiter les locaux de l’entreprise, mais aussi des choses plus personnelles : vous en train de pratiquer votre sport favori, votre album du moment, la dernière acquisition de votre séance shopping… Par exemple, Hapsatou Sy est chroniqueuse, mais aussi chef d’entreprise. Elle a lancé sa propre marque de cosmétiques et sa communication repose énormément sur son image. Son compte Instagram valorise ses différentes actions professionnelles, comme sa soirée « Ambition » destinée aux futurs entrepreneurs :

Instagram : un réseau social pour les dirigeants

Mais, elle partage aussi son quotidien plus intime, comme ce moment de repos avec un roman :

Instagram : partager son quotidien de chef d'entreprise

C’est une méthode éprouvée pour se rapprocher de son public, humaniser l’entreprise, fidéliser les clients et intéresser des prospects.

Un dirigeant à l’écoute, c’est une entreprise à l’écoute

Sur les réseaux sociaux, les dirigeants se mettent en scène. Votre but ? Montrez votre proximité avec votre cœur de marché. Exit les anciennes méthodes de communication, en tant que dirigeant vous mettez en scène votre histoire. L’utilisation des réseaux sociaux devenant de plus en plus interactive, les socionautes n’hésitent plus à vous transmettre leur avis sur tel produit ou tel service. Ils n’ont aucune gêne à poser des questions au dirigeant en personne.

Vous avez donc des retours d’expérience utilisateurs en temps réel. Vous pourrez anticiper les tendances et même devenir l’interlocuteur privilégié de certains d’entre eux. N’hésitez pas à activer les notifications sur tous vos réseaux sociaux pour être immédiatement informé lorsqu’un internaute veut entrer en contact avec vous. Si vous êtes réactif, c’est que votre entreprise est réactive. Laurent Vimont, PDG du groupe Century 21, souhaite la bienvenue à tous ses followers :

Dialoguer avec ses potentiels clients

Mais, il s’intéresse aussi de près à ses abonnés et à leur avis sur l’entreprise :

Dirigeant sur les réseaux sociaux : obtenir des feedbacks pertinents

Avec cette attitude, Laurent Vimont assure un service de proximité envers ses clients et humanise sa société.

Optimisation des publications

Il est essentiel pour un dirigeant d’adopter de bonnes pratiques pour que ses messages soient les plus marquants possible et obtenir les meilleurs résultats. Une e-réputation sur les réseaux sociaux implique une diffusion de contenus spécifiques, exclusifs et surtout de qualité, en rapport avec son activité.

Bien entendu, vous avez le droit de « digresser » de temps en temps en partageant des actualités issues de votre passion. N’oubliez jamais que la personnalisation et l’humanisation jouent un rôle prépondérant dans votre présence sur les réseaux sociaux. Par exemple, Laurent Ouazana, PDG de Ciprès Assurances, partage des photos de lui avec des sportifs :

PDG sur les réseaux sociaux : humanisez la communication

Mais aussi ses séances cinéma :

Dirigeant sur Twitter : partagez votre quotidien

L’objectif ? Cibler avec précision des leads et construire une communauté forte autour de votre personne, mais aussi de votre entreprise.

En gérant leur image sur les réseaux sociaux, les dirigeants propulsent la visibilité de leur entreprise, établissent une relation de proximité avec leurs clients et font subtilement la promotion de leur expertise. Une stratégie social media « personnelle » s’avère donc être complémentaire avec la stratégie corporate. Un paramètre qui ne peut plus être ignoré à notre époque où les prospects souhaitent comprendre les valeurs d’une entreprise, avant de devenir clients.

cta+twitter

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*