Emailing : 7 points clés pour une newsletter efficace

Emailing : 7 points clés pour une newsletter efficace
newsletter-efficace-strategie-inbound-marketing

La newsletter est un outil d’Inbound Marketing particulièrement efficace, qui possède un double objectif : envoyer des offres personnalisées aux prospects et fidéliser les consommateurs. Mais pour qu’elle soit vraiment pertinente, il faut en premier lieu que le destinataire ait envie de l’ouvrir. Ensuite, il est important de proposer un contenu qui incite au clic, pour que l’internaute visite vos offres et entre dans votre tunnel de conversion. Enfin, il est nécessaire que l’environnement général de la newsletter invite à la lecture et surtout, incite le lecteur à rester abonné.

Voyons les 7 points essentiels d’une newsletter efficace :

1. Le titre de la newsletter doit être percutant

Le titre est la première chose que l’internaute voit dans sa boîte mail.

Un titre percutant pour inciter le destinataire à ouvrir la newsletter

Il doit donc immédiatement attirer l’attention et inciter au clic. C’est certainement l’un des éléments les plus difficiles à mettre en œuvre. Si ce premier point ne fonctionne pas, alors tout le travail sur le reste de votre newsletter est perdu. Vos prospects ou consommateurs n’auront pas accès à vos offres ou promotions, ils n’entreront pas dans votre tunnel d’achat.

Veillez alors à bien réfléchir sur une phrase concise et percutante, en vous mettant à la place de votre cible de clientèle. Pourquoi se sont-ils inscrits à votre newsletter ? En répondant à cette question, vous aurez une ou plusieurs problématiques à utiliser pour construire vos titres de mail.

2. La newsletter doit proposer un contenu utile

Lorsque le destinataire arrive sur votre newsletter, il faut que le contenu proposé soit utile. D’où l’importance de bien segmenter votre fichier emailing en amont, pour décupler la pertinence de votre newsletter et inciter davantage au clic.

Les informations doivent répondre à une question importante du destinataire, elles doivent donner une manière de l’aider sur une problématique qu’il se pose (problématique que vous aurez définie en établissant son profil). Si ce sont des offres promotionnelles, elles doivent cibler ses besoins et être, par exemple, en adéquation avec ses achats précédents.

Un newsletter utile pour le destinataire

3. L’emailing n’est cependant pas un article, il doit donc être concis

Une newsletter n’est pas un article de blog, elle ne doit pas fournir trop d’informations. Le but est d’informer sur la sortie d’un article, le lancement d’un nouveau produit, des soldes, etc. Elle doit ensuite inciter l’internaute à accéder au contenu complet en cliquant sur un lien. Vous devez donc limiter le texte pour augmenter l’impact. Comme le titre, quelques lignes personnalisées et impactantes suffiront à convaincre le destinataire de poursuivre la découverte sur votre site.

Une newsletter efficace : un contenu concis

Si vous proposez plusieurs produits ou idées dans votre newsletter, alors faites plusieurs blocs distincts, avec chacun un peu de texte. Aérez bien la présentation des différents renseignements pour que le lecteur repère immédiatement celui qui l’intéresse le plus.

4. Le call-to-action doit être bien visible

Un contenu de newsletter n’est ni complet, ni efficace, sans un bouton de call-to-action bien visible. Votre campagne d’emailing possède forcément un objectif : augmenter le trafic vers le site, souscrire à une offre d’essai, acheter un produit, télécharger un guide, etc. Pour que cet objectif soit rempli, alors il est essentiel de placer un call-to-action sous le contenu qui doit déclencher l’action.

Newsletter : des boutons de call-to-action visible

L’internaute n’aime pas chercher partout un lien, ni lire plusieurs fois pour comprendre une offre. À vous de lui faciliter la vie avec un lien ou un bouton qui saute aux yeux grâce à un design vif.

5. La newsletter doit proposer de beaux visuels

Si votre newsletter est destinée à promouvoir un ou plusieurs produits, alors les images sont indispensables pour que le destinataire ait envie de cliquer dessus. Variez la mise en page avec plusieurs visuels (photos, infographie, logo, icône) pour garder l’internaute éveillé et l’aider à comprendre en un coup d’œil le sujet de votre newsletter.

Une newsletter est efficace si elle possède de beaux visuels

6. Laissez le choix à l’internaute : un lien description doit être disponible

En veillant à ce que les points précédents soient respectés, l’internaute ne devrait pas avoir envie de se désinscrire de votre lettre d’information digitale. Néanmoins, il est normal qu’il puisse le faire s’il le souhaite. Par ailleurs, La loi Informatique et Liberté oblige l’ajout d’un lien de désinscription sur toutes les newsletters.

Newsletter : le lien de désinscription est obligatoire

Ne pas ajouter ce lien est non seulement répréhensible par la loi, mais il peut conduire à une mauvaise image de votre entreprise. Imaginez que différents destinataires se plaignent sur les réseaux sociaux ou les forums, par exemple. Au niveau de la gestion de votre e-réputation, c’est le zéro pointé !

Vous prenez aussi le risque qu’elle vous dénonce comme spam afin que vos mails arrivent dans ses indésirables et ne polluent pas sa boîte de réception. Si plusieurs personnes vous rangent dans cette catégorie, cela ne va pas plaire à votre FAI. Celui-ci va généraliser votre adresse au spam et vous allez considérablement baisser le taux de délivrabilité de votre newsletter.

Vous avez donc tout à perdre à cacher un lien de désinscription. Surtout qu’au final, à quoi servent des destinataires qui n’ont visiblement plus d’intérêt pour vos offres ? À rien.

7. Proposez une fréquence d’envoi régulière… mais pas intempestive

Le dernier point pour une newsletter qui s’intègre parfaitement à votre stratégie d’Inbound Marketing est d’avoir une fréquence d’envoi régulière, pour donner une habitude aux destinataires, mais pas trop intempestive, pour ne pas le lasser. Il n’y a pas de vérité générale, cela va dépendre de votre type d’activité. Par exemple, je suis abonnée à un service qui propose un ebook gratuit par jour, j’ai donc un mail quotidien qui ne me dérange pas. Par contre, les newsletters d’e-commerce, je n’apprécierais pas de recevoir tous les jours des offres promotionnelles.

À vous de voir, selon votre activité, quelles opportunités d’envoi vous avez et comment faire en sorte de donner une habitude aux lecteurs, sans les lasser. Quant aux jours et heures d’envoi, là encore, cela va dépendre de votre cible. Si vous avez déjà réalisé une étude de présence de votre cible sur internet, pour déterminer les heures de publication sur les réseaux sociaux ou sur votre blog, par exemple, cela peut servir dans le cadre de la délivrabilité de votre newsletter.

Sinon, vous pouvez toujours faire des tests et diversifier les envois sur les premières semaines. Vous verrez quels sont les jours et heures avec le meilleur taux de clic.

Avec une newsletter correctement construire et pertinente, vous allez appuyer vos différentes stratégies Inbound Marketing. Elle vous permettra de mettre en avant des offres personnalisées, d’augmenter le trafic sur votre site internet et de générer davantage de contacts qualifiés. À vous ensuite de convertir ce trafic et ces contacts en acheteurs.

 

cta-inboud

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*