Facebook dit stop aux pages de destination de faible qualité !

Votre entreprise utilise Facebook pour générer des leads ? Attention à ce que les pages de destination soient pertinentes et de qualité. Toujours dans l’objectif d’améliorer l’expérience de ses utilisateurs, le réseau social de Mark Zuckerberg entre en guerre contre les landing pages douteuses.

Markentive vous propose un tour d’horizon des changements à venir et des méthodes pour éviter que vos posts, destinés à l’acquisition de leads, tombent dans les oubliettes de Facebook…

 

Le renforcement de la lutte contre le mauvais contenu

Dès août 2016, Facebook a décidé de combattre les liens aux titres racoleurs et aux destinations décevantes. Vous savez, ces titres qui vous promettent de révéler une incroyable découverte, un secret que peu de gens connaissent ou de voir une vidéo qui va changer votre vie. Au final, vous tombez sur un contenu qui n’a rien d’exceptionnel, mais qui a permis à la page d’accroître les visites sur son site et l’engagement sur sa publication…

Une petite année après, le réseau social accentue son combat et part, cette fois, à la chasse des pages de destination de faible qualité. Pour y parvenir, l’intelligence artificielle a été introduite dans l’algorithme de classement, News Feed.

Parmi les destinations à bannir, on retrouve désormais les publicités qui nous emmènent sur des pages dites « spammy », mais aussi les liens vers des annonces mensongères, vulgaires et choquantes. Un combat similaire est mené actuellement par Google.

Les fausses informations, sont aussi dans le collimateur de Facebook. Comme les pages de destination de faible qualité, elles sont identifiées, puis peu à peu éradiquées du réseau social au profit des contenus de qualité qui sont mis en valeur.

Un combat important pour les revenus de Facebook

Si Facebook a mis un point d’honneur à combattre ces contenus de mauvaise qualité, c’est pour maintenir la confiance acquise avec les internautes, mais aussi pour continuer à assurer ses revenus.

En effet, à chaque fois qu’un internaute clique sur le lien d’une Facebook Ads, le réseau social engrange de l’argent. À terme, si les utilisateurs ne voient que des contenus de qualité médiocre, voire vulgaire, ils vont cesser de cliquer. Une baisse de trafic sur le réseau social et de revenus publicitaires est donc à craindre.

Pour encourager les internautes à rester suffisamment longtemps sur leur session et à continuer de partager des liens, Facebook a fait le choix de mieux contrôler les publicités.

Les pages de destination bannies par Facebook

Les pages de destination de faible qualité sont donc bannies par Facebook. Mais comment le réseau social identifie ces pages ?

Facebook considère que les pages de destination sont de mauvaise qualité lorsqu’elles :

  • Contiennent trop de publicités par rapport au contenu
  • Affichent des pop-ups intempestives
  • Affichent des publicités interstitielles
  • Ne respectent pas les politiques de cookies
  • Contiennent des contenus inappropriés (sexuels, choquants, racistes, violents, etc.)
  • Diffusent des informations mensongères ou malveillantes

Si une page de destination correspond à l’un ou plusieurs de ces critères, elle sera automatiquement rétrogradée dans le News Feed de Facebook. Par ailleurs, le réseau social empêchera que ce post puisse être boosté.

 

Les pages de destination et l’Inbound Marketing

Les pages de destinations sont des éléments fondamentaux de votre stratégie Inbound Marketing. C’est la page vers laquelle est dirigée l’internaute lorsqu’il clique sur un lien. Celle-ci est donc stratégique pour transformer un contact, qui manifeste un intérêt pour votre entreprise, en lead. Lead qu’il conviendra ensuite de convertir en client.

Les réseaux sociaux constituent un excellent moyen de cibler vos buyers persona pour les attirer sur vos landing pages. Facebook le sait et propose d’ailleurs plusieurs formats publicitaires qui vous aident à récolter les coordonnées de potentiels clients.

Mais comme nous le démontre cette news, si le réseau social met à votre disposition le nécessaire pour attirer des prospects, il vous empêchera de le faire à n’importe quel prix. Et c’est tant mieux ! Vous savez pourquoi ? Pour être efficace, une page de destination doit être claire, se centrer sur une seule offre, donner les informations essentielles sur vos prestations et convaincre l’internaute de la qualité de votre entreprise.

Une landing page avec un contenu de faible qualité ou des publicités qui détournent le message principal a très peu de chance de convertir un internaute. Par ailleurs, elle donne une très mauvaise image de votre entreprise…

Alors, autant s’adonner de suite aux bonnes pratiques et construire une page de destination centrée sur les besoins de vos buyers persona. Vous augmenterez le ROI de votre campagne Inbound Marketing, vous resterez au top sur Facebook et vous développerez votre activité plus facilement grâce à l’acquisition de leads qualifiés !

Télécharger ici


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *