Farces de 1er avril : Quelle place dans l'entreprise ?

Farces de 1er avril : Quelle place dans l'entreprise ?

Rassurez vous, Markentive est bien passée à l'heure d'été et a évité la crise de foie. Nous nous proposons aujourd'hui de faire un point rapide sur les farces du 1er avril et de leur place dans l'entreprise.

Il y a quelques temps, Carambar avait fait le buzz en annonçant arrêter les blagues sur les emballages pour les remplacer par des contenus éducatifs. C'était une blague ! Alors que les journalistes ont été bernés, la marque de confiserie a réussi à bien faire parler d'elle… Vous êtes tentés de chercher une astuce pour créer votre propre buzz à l'occasion du premier avril ? Attention, car il y a aussi le bad buzz !

Nous avons aussi entendu parler il y a quelques années d'entreprises qui avaient fait circuler de nouveaux règlements intérieurs farfelus pour détendre l'atmosphère et qui avaient été très mal accueillis par le personnel dans un contexte économique difficile. Malheureusement, pour bon nombre de personnes, le travail est aux antipodes de la plaisanterie et il est n'est pas envisageable de manquer de sérieux. J'ai tendance à penser que la propension à accueillir la plaisanterie est un bon baromètre de la santé d'une organisation. Par exemple, étant donné la situation économique difficile de la France, les traits d'humour de François Hollande peuvent agacer.

Les gens sont bon public lorsque l'organisation à l'origine de la blague est irréprochable dans ses activités. Le meilleur élève d'une classe pourra proposer une plaisanterie sans représailles, alors qu'un élément perturbateur et aux mauvais résultats serait incité à se concentrer sur son travail scolaire. La SNCF avait aussi surfé sur le concept des plaisanteries en customizant ses annonces de gares avec la voix d'Homer Simpson : si cela peut être amusant, imaginez votre train retardé de 3 heures pendant que vous entendez Homer Simpson en boucle… « ils feraient mieux de faire leur travail au lieu de *$$£!#@ !!!

Selon nous, la plaisanterie réussie n'est pas une issue de secours pour ramener le sourire dans un système malmené mais plutôt une touche de personnalité pour compléter une action professionnelle et menée à bien. Autrement dit, si vous voulez plaisantez, faites le avec classe et soyez irréprochable le reste du temps !

S'il ne devait y avoir qu'un seul spécialiste de la farce de 1er avril, ça serait bien Google qui a remis le couvert cette année avec une nouvelle application imaginaire : « Google Nose »

On y retrouve une vidéo professionnelle où le produit imaginaire est présenté 🙂 Allez y faire un tour c'est amusant… Et finalement peut être un peu visionnaire… En 1972, un canulard annonçait la fin du tabac dans les lieux publics…

Vous souhaitant une excellente semaine !

Christian Neff
Fondateur de Markentive
Communication digitale & Inbound Marketing

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*