Le Growth Driven Design au service de votre Inbound Marketing

Le Growth Driven Design au service de votre Inbound Marketing

Vous l’avez sans doute remarqué si vous pratiquez un inbound marketing efficace, la plupart des leads qui s’identifient sur votre site le font sans nécessairement passer par une demande de devis. Un internaute qui navigue sur votre site internet de manière fluide, qui trouve immédiatement les informations dont il a besoin, aura tendance à devenir un prospect par lui-même, en téléchargeant un livre blanc par exemple. Cependant, pour que votre base de prospection se construise sans intervention humaine, vous aurez besoin d’un site intuitif, ergonomique et qui obéit aux grands principes Inbound Marketing. Cela ne se sera pas en un jour mais vous pouvez y arriver. Comment ? Grâce au Growth Driven Design !

L’obsolescence du modèle traditionnel de conception web

Un site internet n’est jamais réellement terminé ! Au fil du temps, son design vieillit, l’affichage ne fonctionne plus correctement, il n’est plus adapté aux attentes des clients ni aux techniques modernes de communication. Le design impacte alors négativement l’expérience utilisateur, ce qui fait fuir vos visiteurs avant qu’ils n’aient eu le temps de vous donner leurs coordonnées !

Le modèle de conception web traditionnelle s’appuie sur une structure de site fixe, pensée pour durer environ 3 à 5 ans avec très peu d’évolutions. Ce type de webdesign n’incite pas à une analyse poussée des performances du site internet et des différents contenus qu’il contient sur une base régulière. Il ne permet pas non plus d’améliorer en continu les outils Inbound Marketing ce qui est pourtant indispensable si l’on cherche à optimiser son trafic ou ses taux de conversion. Luke Summerfield, spécialiste en Growth-Driven Design chez HubSpot, compare très justement les deux types d’approche dans le graphique ci-dessous :

Growth Driven Design VS design traditionnel

Il a d’ailleurs commenté ce graphique par cette phrase :

« Le webdesign traditionnel ne fonctionne plus. Pourquoi perdre plus de 3 mois à élaborer un site qui ne prouve pas son efficacité ? Le Growth-Driven Design résout ce problème. »

Dans le cas d’un design traditionnel, le site reste figé dans le temps, avant de demander une refonte complète, qui mobilise des mois de ressources en interne et en externe. À l’inverse, le Growth-Driven Design est un processus constant et n’immobilise pas toutes les ressources webdesign durant de longues périodes. Un processus itératif améliore l’expérience utilisateur en temps réel, tout en lissant les coûts sur le long terme.

Le Growth Driven Design où l’art de s’adapter en permanence

La conception traditionnelle de site internet ayant montré ses limites, celle-ci a donc évolué vers une nouvelle approche : le Growth-Driven Design. Inspiré des techniques évolutives de l’Inbound Marketing, ce design nouvelle génération connecte les sites internet d’entreprise avec leurs outils de CRM, de marketing automation, de gestion des réseaux sociaux, de monitoring et d’analyse.

Grâce à cette approche innovante du webdesign, les entreprises peuvent obtenir des données sur le comportement de leurs visiteurs, afin d’améliorer leur entonnoir de conversion. L’objectif du Growth-Driven Design est d’optimiser l’acquisition de leads et le retour sur investissement en permanence. Ce qui entre en totale cohérence avec la stratégie Inbound Marketing ! L’intérêt de cette démarche, c’est aussi de baser des actions (développement, graphisme) sur des faits et observations réelles et non des suppositions, d’où le besoin de flexibilité.

La mise en place du Growth Driven Design

Les entreprises qui souhaitent mettre en place un Growth Driven Design sur leur site internet doivent établir une stratégie qui réponde à leurs besoins. En effet, passer d’un design traditionnel à cette méthode évolutive se caractérise par un remaniement important du fonctionnement de l’entreprise. Inutile de vouloir opter pour le Growth Driven Design sans opter pour une transformation digitale et la mise en place d’une stratégie Inbound Marketing. À cet effet, il est nécessaire de se poser les questions suivantes :

Quel plan d’actions commerciales est envisagé pour atteindre quels objectifs ?

Les entreprises doivent s’interroger sur les objectifs qu’elles souhaitent atteindre, sur le nombre de prospects qu’elles désirent toucher, le nombre de nouveaux clients acquis chaque mois, etc.

Quel est le buyer persona idéal ?

Les entreprises ne doivent pas se contenter d’un profil sociodémographique. Elles doivent aussi se demander : Quelle est son utilisation d’internet et des réseaux sociaux ? Quelles sont ses préoccupations quotidiennes ? Quels sont ses buts dans la vie ? Quels sont les problèmes qu’il souhaite résoudre ?

Quelle wishlist adopter pour le futur site ?

Avant d’attaquer la refonte d’un site sur le modèle du Growth Driven Design, l’entreprise doit établir une liste des fonctionnalités désirées, en se mettant dans la peau de son buyer persona idéal. Classée par priorité, cette wishlist se base sur la loi de Pareto et s’assure que 20% des actions énoncées engendreront 80% des retombées. Cette liste résume les éléments essentiels à modifier : le design, les call-to-action, les paramètres de navigation, l’optimisation du contenu, les fonctionnalités Inbound Marketing à ajouter, etc. Peut être que 5 pages de votre site draine 90% de vos résultats ! Alors pourquoi prendre 3 mois à développer un site de 80 pages ?

Lorsque la première version de site est en ligne, il est possible d’obtenir immédiatement les données relatives à l’expérience utilisateur. Grâce au Growth Driven Design, vous serez en mesure d’adapter constamment la navigation, les contenus et les call-to-action aux attentes de vos buyers personas. Envie d’opter pour le Growth Driven Design ? Contactez notre agence Inbound Marketing au plus vite !

cta-stratégie-inbound

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*