Infographie : Montre-moi comment tu tweetes, je te dirais qui tu es !

Infographie : Montre-moi comment tu tweetes, je te dirais qui tu es !

Il semble aujourd’hui pratiquement impensable de se passer de Twitter lorsque l’on souhaite investir le marketing digital.  En l’espace de quelques années, le petit oiseau bleu est devenu l’outil préféré des blogueurs, journalistes, spécialistes du marketing et des cadres dirigeants pour interagir avec leur communauté et développer leur audience. Que vous vouliez renforcer votre crédibilité, pour entretenir votre réseau, pour soigner votre service à la clientèle ou effectuer une veille d’information, Twitter s’avère être un allié de poids pour soutenir l’ensemble de vos activités digitales. A force d’utiliser cet outil au quotidien, vous avez sans doute développé certains comportements et certaines habitudes qui permettent aux autres utilisateurs de vous « cataloguer » selon différents profils et de déterminer si vous méritez d’être suivis ou pas (et vice versa). Vous vous demandez de quelle manière vous êtes perçu sur Twitter? Ou vous voulez savoir quels sont les profils à suivre ou à éviter ? Découvrez-le dans l’infographie ci-dessous!

Infographie social media : Quel utilisateur Twitter êtes-vous ?

La star du social media

Grâce à sa renommée ou au succès de ses activités offline, ce profil est une véritable célébrité sur Twitter qui a réussi à générer une solide communauté d’inconditionnels. Il utilise son compte de manière très active et partage essentiellement des contenus de qualité, ce qui lui permet de se positionner en expert incontournable dans son domaine d’activités. Il est principalement reconnaissable par son ratio following/followers très déséquilibré. 

C’est bien entendu un profil extrêmement intéressant à suivre, notamment si vous arrivez à développer une relation avec lui.

Le papillon de twitter

Ce « Twitter addict » interagit avec tout le monde, tout le temps, à propos de n’importe quel sujet. Socialement très actif et engagé, il propose généralement du contenu de qualité. Il est reconnaissable par un nombre de tweets largement au-dessus de la moyenne, ainsi qu’un nombre Following/Followers tout aussi élevé. 

S’il partage du contenu en rapport avec vos centres d’intérêts, c’est certainement un profil à suivre de près.

Le populaire inaccessible

Ce personnage est clairement reconnu dans l’un ou l’autre domaine, mais n’a pas compris grand chose à Twitter (ou ne juge pas important d’y consacrer du temps). Malgré son niveau d’interaction relativement bas, il possède une grande influence parmi sa communauté. Il est reconnaissable à son grand nombre de Followers combiné à un nombre ridiculement bas de personnes suivies (généralement moins de 100). 

Ce genre de profils sera intéressant à suivre surtout si vous arrivez à rentrer dans le cercle fermé de ses « Happy fews », ce qui vous permettra de bénéficier de son influence. Sinon l’intérêt est plutôt limité.

L’antisocial des réseaux sociaux

Selon une enquête de Beevolve, environ 12% de tous les comptes Twitter sont « protégés », c’est-à-dire que l’utilisateur doit approuver le profil qui veut le suivre. Ils seraient détenus majoritairement par des femmes qui tweeteraient plus que la moyenne. 

L’intérêt à suivre ce type de compte est totalement subjectif et dépendra de la nature de la personne et de sa bio.

Le traqueur de Followers

Ce type d’utilisateur s’intéresse uniquement à faire grossir son nombre de Followers. Il a d’ailleurs développé une stratégie dans ce sens : Following/unfollowing en masse, messages automatisés, utilisation du hashtag #FollowBack, etc. Pour lui, Twitter s’apparente avant tout à une sorte de jeu. 

Ce genre de profil n’offre généralement que peu d’intérêt. Néanmoins, si vous souhaitez suivre l’un d’entre eux, tentez d’interagir avec lui par le biais d’une mention ou d’un message direct pour voir si vous pouvez arriver à vous distinguer parmi la masse de ses Followers.

Le twittos observateur 

Environ 25% de tous les comptes Twitter n’ont jamais émis le moindre message (certains sont « réservés » pour un usage ultérieur tandis que d’autres sont simplement inactifs). L’observateur, lui, n’est ni l’un ni l’autre mais il n’en est pas loin non plus. Il tweete très rarement, un peu à tâtons. Il n’est pas encore prêt à participer de manière active et préfère se contenter de suivre certains profils sans interagir avec eux. On peut facilement le reconnaître grâce à son nombre très bas de tweets et de Followers, ainsi qu’un nombre de Following plus important.

Généralement fraîchement débarqué sur Twitter, cet utilisateur peut avoir une identité numérique très active sur d’autres réseaux (surtout si sa biographie est bien renseignée). Il se peut alors qu’il devienne une personne intéressante à suivre dans un futur proche. Dans d’autres cas, ce profil ne représente aucun intérêt.

La tête d’oeuf

C’est le parfait exemple du nouvel arrivant sur Twitter : il n’a pas encore eu le temps de se familiariser avec le concept, son profil est incomplet, voire inexistant et il ne tweete qu’épisodiquement. Il est reconnaissable bien entendu grâce à la photo de profil par défaut de Twitter, un œuf blanc sur fond bleu. A moins que vous connaissiez personnellement le détenteur de ce compte et que vous souhaitiez lui offrir un Follower de plus, il ne représente pas (encore) un compte intéressant à suivre.

Si vous voulez que votre entreprise fasse bonne figure sur Twitter vous pourrez toujours contacter notre agence de social media marketing ! 

Geoffrey Bressan,
Chief Marketing Officer @Markentive_FR

cta-inboud

 

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*