Journée mondiale de l’asthme, quelles initiatives digitales devons nous retenir ?

Journée mondiale de l’asthme, quelles initiatives digitales devons nous retenir ?

A l'occasion de la Journée Mondiale de l'Asthme, ce 7 mai 2013 nous avons tenu à faire un petit clin d'oeil aux initiatives digitales des industriels de santé. L’asthme est une maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires, elle se caractérise par des crises entrainant difficultés respiratoires et respiration sifflante.

235 millions d’asthmatiques dans le monde
En 2011, d’après l’OMS, l’asthme touchait 235 millions de personnes à travers le monde, mais il s’agit surtout d’une pathologie sous diagnostiquée et sous traitée. Le nombre d’asthmatiques sur le territoire français est compris entre 3,5 et 4,5 millions de personnes, chiffre qui devrait progresser rapidement en raison de la prévalence élevée de la maladie chez les enfants et les adolescents. En plus de l’âge, la localisation géographique influe également sur la prévalence de la maladie, certains pays étant plus touchés que d’autres. Au regard de ces chiffres, l'asthme est donc une maladie qui touche un grand nombre de patients et à laquelle on doit sensibiliser le grand public qui peut dans certains cas être mal suivi ou diagnostiqué. Se pose bien sur aussi le problème de l'observance des traitements et de l'éducation thérapeutique. Toucher un grand nombre de patients avec un message informatif, voilà une mission pour le marketing digital !

On ne guérit pas de l’asthme
La maladie dans les cas les plus sévères est toujours responsable d’environ 1000 décès par an en France. Néanmoins, une bonne prise en charge améliore la qualité de vie des asthmatiques en réduisant et en jugulant leurs troubles. De même, aménager son environnement pour réduire les risques est bénéfique pour diminuer le nombre de crise d’asthme. L'asthme peut donc aussi être une maladie grave de laquelle il faut se méfier.

Quelles nouveautés dans l’Asthme ?
C’est le thème de la Journée Mondiale de l’Asthme qui a lieu le 7 Mai 2013, de nombreuses actions sont réalisées dans ce cadre. En France, la journée mondiale de l’asthme est pilotée par l’association Asthme & Allergies à l’aide de ses partenaires GlaxoSmithKline, Sandoz, et Médiflux(des industriels de la santé). C’est une occasion d’informer les patients et d'inviter le grand public à prendre connaissance de la maladie, de se tenir au fait des espoirs de la recherche et de la découverte de nouveaux traitements.

Des initiatives à saluer
Nous profitons de la Journée Mondiale de l’Asthme pour souligner plusieurs initiatives de qualité visant à permettre au public de mieux connaître la maladie et aux patients asthmatiques d’améliorer leur qualité de vie. Saluons à ce titre, le site asthmatiic, lancé par l’association Asthme & Allergies dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Asthme 2011. Cette plate-forme collaborative conçue pour aider les patients asthmatiques sévères (environ 10% des personnes atteintes d’asthme) à mieux vivre leur maladie au quotidien. Les échanges entre les patients sont favorisés via un modèle communautaire, et pour les informer, différents types de contenus sont disponibles (textes, vidéos, quiz, animations 3D, interviews…). Pour réaliser ce site, Asthme & Allergies s’est notamment adossée à Novartis et à Dyson. Un beau projet avec du contenu multi-support !

Dans un billet précédent, nous avions mentionné le lancement en 2012 du site Asthmaclic par AstraZeneca en collaboration avec l’association Asthme & Allergies. Il s’agit d’un site internet dédié à l’asthme à visée éducative, proposant 2 parties distinctes. La première est informative et permet au patient comme à son entourage de bénéficier d’une meilleure compréhension de la maladie. La seconde partie du site est interactive : dans cinq environnements, l’internaute doit identifier facteurs aggravants et facteurs déclenchant pour les asthmatiques. L’objectif de ce parcours interactif et de permettre aux personnes atteintes d’asthme d’acquérir les bons réflexes pour gagner en autonomie. Dans une stratégie digitale, le cocktail information et interaction est souvent le plus efficace !

Aussi, l’application iPhone gratuite Mon Asthme proposée aux patients asthmatiques depuis avril 2012 par GlaxoSmithKline est à mentionner. Celle-ci a été réalisée en partenariat avec Asthme & Allergie et le Comité National contre les Maladies Respiratoires (CNMR) et accompagne les patients dans le suivi de leur maladie pour un meilleur échange avec le médecin traitant en consultation. Pour cela, cette application suit le nombre de prises du traitement de secours et évalue la valeur de Peak Flow (ou débit expiratoire de pointe) du patient.

Une approche centrée sur les contenus
Les trois exemples cités précédemment sont bâtis sur des modèles éloignés (communautaire/collaboratif, interactif, mobilité), mais tous répondent aux besoins des patients. Pour cela, pas de secret, la diffusion de l’information passe par la création de contenus de qualité. Dans ce cadre, cette démarche ressemble à notre sens à une démarche d'inbound marketing. En apportant sa connaissance et son expertise d'un point de vue factuel, l'industriel se rapproche des médecins et des patients qui peut être s'en souviendront le jour où ils seront confrontés à une problématique médicale en lien avec les produits du groupe pharmaceutique.

Alors, l’inbound marketing dans la santé, c'est une promotion de la santé avant une promotion du médicament ?

Lionel Tritschler
Consultant Markentive
Agence de communication santé et pharma

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*