Le marketing digital des professionnels de santé en infographie

Le marketing digital des professionnels de santé en infographie

Nous sommes une agence de marketing digital spécialisée dans l’inbound marketing et environ 50% de nos clients sont des organisations du secteur de la santé ou des biotechnologies. Est-ce un hasard ? Non ! Il s’agit du domaine de compétences privilégié des fondateurs de l’agence Markentive, et ce secteur d’activité se prête particulièrement bien à cette méthodologie. Qui dit inbound marketing dit également « content marketing« , aussi, vous imaginez bien qu’une expertise sectorielle est indispensable à la poursuite d’une campagne inbound dans ce secteur. En effet, comment produire du contenu de qualité si vous ne connaissez rien au domaine concerné ? Dans le cadre de notre développement, nous avons alors progressivement élargi le spectre de nos compétences avec des recrutements spécifiques, parce que nous n’imaginons pas les choses différemment.

Au hasard de quelques lectures, je suis tombé tout récemment sur l’infographie d’une agence d’inbound marketing américaine (SocialSite Media) qui décrit la croissance de l’inbound marketing dans le secteur de la santé. Si elle n’est pas parfaite et centrée sur le continent américain, je ne résiste tout de même pas à l’envie de vous la présenter pour lancer un débat: 

Infographie de Markentive, agence de marketing digital pharma et marketing digital santé

Le grand public utilise internet pour s’informer sur sa santé:

Dans cette infographie, près de 80% des américains utilisent internet pour chercher de l’information dans le domaine de la santé. Nous remarquons également que 44% d’entre eux ont cherché de l’information par rapport à des médecins, et 30% ont même tenté de se renseigner sur la qualité et le classement de certains traitements ou centres de soins. Ces informations nous amènent à plusieurs observations, à savoir entre autres que l’individu n’est plus vraiment spectateur de sa santé, mais tend à en devenir acteur et à se renseigner fortement sur les soins qui lui seront prodigués. Le système de remboursement de santé américain moins généreux que son équivalent français doit aussi certainement renforcer cette tendance : le patient en veut pour son argent!

Le grand public utilise internet pour s’orienter vers un médecin compétent 

Si les industriels peuvent donc jouer un rôle sur internet pour éduquer et informer le grand public, il en va de même pour les établissements de soins ou certains cabinets médicaux. En France, la culture de « la santé gratuite » et le manque d’accès à l’information ont longtemps fait du professionnel de soins le principal informateur de la santé. A ce jour, avec des ressources en ligne comme Doctissimo, et d’autres plates-formes santé, les patients s’informent, cherchent des avis, certains vont même jusqu’à tenter de s’auto-diagnostiquer au risque de mettre leur santé en danger. Il est bien certain qu’aucune information présente sur internet ne pourra remplacer le diagnostic d’un vrai médecin… En attendant, certains professionnels de santé soignent leur réputation en ligne pour attirer davantage de patients  et adoptent l’inbound marketing. 

Souvenez vous de notre article sur le marketing digital de la Cleveland Clinic, une véritable référence! Cet établissement emploie des dizaines de médecins pour publier des contenus de qualité et développer la réputation en ligne de l’établissement. Et ça marche ! Encore peu exploitées en France, ces méthodes sont pourtant très efficaces et très vertueuses pour les patients, qui peuvent avoir accès à une information de qualité et choisir le meilleur établissement. Peut-être ne sommes nous pas encore prêts à devenir des consommateurs de santé ? Dans une discipline un peu moins connotée santé mais qui en fait pourtant bien partie, le phénomène s’est déjà bien installé : la chirurgie esthétique. Quelques requêtes dans Google vous donneront une idée de l’information disponible : tarifs, témoignages, appareillages, photos de réalisation avant/après… Une lead generation qui n’a pas grand chose à envier aux professionnels de secteurs bels et bien commerçants. Nous pouvons imaginer que le coté « non vital » de ce type d’intervention lève les complexes des médecins pour communiquer ouvertement comme de vraies entreprises. Nous ne parlons alors pas vraiment de publicité mais plutôt de promotion de la santé.  

Est-ce alors une tendance ? Devenons-nous des consommateurs de santé qui évaluent, sélectionnent, comparent et choisissent le meilleur pour leur santé? A en lire cette infographie, les Etats-Unis y croient et on retrouve la plupart des hopitaux sur les réseaux sociaux

Contactez notre agence de marketing digital santé pour en savoir davantage ! 

Christian NEFF
Fondateur de Markentive

cta-inboud

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*