Le marketing digital : une nouvelle réalité pour les professionnels du vin

Le marketing digital : une nouvelle réalité pour les professionnels du vin
vin-e-commerce-transformation-digitale

Les français et le vin, c’est une grande histoire d’amour. D’ailleurs, ce cliché du citoyen français avec une bouteille de Bordeaux sous le bras n’en est presque pas un : avec 54 litres par habitant, ce sont les plus grands consommateur mondiaux ! Assez normal, pour un pays de pure tradition viticole qui produit parmi les meilleurs vins du monde, n’est-ce pas ?

Et pourtant, parmi les domaines relatifs à l’industrie du vin, il en existe certains pour lesquels la France n’est pas avant-gardiste, comme par exemple le marketing digital. Les professionnels, qu’ils soient producteurs, cavistes, négociants ou autres, semblent ne pas percevoir le virage digital qui s’est opéré dernièrement et qui touche désormais toutes les secteurs économiques, même si certains producteurs français font preuve de grande volonté dans leur transition numérique. Pourtant, on ne peut ignorer que, avec l’avènement des nouvelles technologies et d’internet, les consommateurs n’achètent plus leur vin de la même manière.

D’après le baromètre SOWINE / SSI, 80% des amateurs de vin se renseignent en ligne avant d’acheter du vin

Le marché du e-commerce du vin explose

Il y a encore quelques années,  monsieur Toulemonde se rendait au supermarché du coin ou chez son caviste favori pour se faire conseiller et acheter son vin de table ou du dimanche midi. Aujourd’hui, rien de plus facile que de « Googler » le nom d’un vin ou de consulter les magazines en ligne ou les sites d’avis pour se forger sa propre opinion. De plus, les sites de vente en ligne pullulent et offrent bien souvent des prix avantageux. C’est pour cette raison que l’on assiste à une petite révolution  dans les comportements d’achats :

  • En 2013,  le marché de la vente de vin en ligne a dépassé les 700 millions et franchira le cap du milliard d’ici 2015, ce qui représente environ 10% du marché total ;
  • Plus de 4 millions de français ont acheté du vin sur internet l’année dernière, et y dépensent en moyenne 170 euros par an
  • Le volume moyen d’achat sur internet est de 3 à 6 bouteilles contre 1 à 2 en magasin. Le panier moyen est donc multiplié par 3 lorsque l’on achète en ligne.

Chiffres SOWINE/SSI

A n’en pas douter, cette tendance ne fera que s’accentuer dans les années à venir et il est important que les professionnels du secteur se rendent compte de ce virage numérique s’ils ne veulent pas valser dans le décor.

Un site web attractif pour mieux vendre son vin

Il suffit par exemple de comparer le site web d’un producteur de vin français (quand il existe) et celui d’un américain pour se rendre compte du fossé qui sépare nos deux cultures en matière de marketing. Pour grossir un peu le trait, disons que le premier est sous Dreamweaver, avec des liens morts et ne comporte que 5 pages statiques tandis que le second est mobile-friendly, mis à jour régulièrement avec du contenu de qualité et est connecté à divers comptes de médias sociaux.

Et, à qualité de vin égale, c’est bien souvent ce dernier qui remportera l’intérêt d’un consommateur qui, à défaut de pouvoir goûter le vin qu’il souhaite acheter, se laissera convaincre par des critères plus subjectifs. C’est pourquoi, pour qu’un caviste ou un producteur arrive à mieux vendre son vin, il est important qu’il envisage son site web comme un véritable outil commercial, qu’il le dote d’un visuel fort et dynamique pour recréer un univers social unique, différenciable et passionné.
Le site permettra de faire découvrir l’entreprise et ses valeurs, mais surtout ses produits, dont les fiches doivent être rédigées avec soin !

Toujours d’après l’étude SOWINE/SSI mentionnée ci-dessus, lorsqu’un amateur de vin visite un site web, il s’attend à ce qu’il soit :

  • Facile de communiquer avec le producteur (74%)
  • Accompagné de vidéos (65%)
  • D’un design agréable et de qualité (49%)
  • Compatible pour téléphones mobiles (47%)
  • Compatible pour tablettes (34%)

Que recherche un amateur de vin sur internet ?

Si vous avez envisagé votre site web comme un site « vitrine » présentant votre entreprise, vos heures d’ouverture et votre adresse, posez-vous les questions suivantes : exploitez-vous tout le potentiel que votre site web peut vous offrir ? Est-il consulté ? Vous permet-il de rejoindre vos objectifs marketing et commerciaux ?

Que recherchent les consommateurs lorsqu’ils visitent votre site web ?

  • Les coordonnées du producteur (85%)
  • Des informations sur la gamme (78%)
  • Des informations sur les accords mets et vin (73%)
  • Un moyen d’acheter directement le vin en ligne (63%)

Le vin est désormais digital !

Du petit producteur local aux grandes propriétés viticoles,  personne aujourd’hui ne peut se permettre de sous-estimer l’influence d’internet et du marketing digital. Nous vivons dans un monde profondément injuste : ce n’est plus seulement celui qui produira le meilleur des vins qui aura le plus de succès, mais celui qui saura au mieux communiquer avec ses consommateurs et leur donner l’envie d’acheter ses produits (nous vous conseillons tout de même de ne pas négliger la qualité, c’est toujours un plus !).

Un Ebook sur l’inbound marketing appliqué au secteur viticole

Nous comptons déjà parmi nos clients des professionnels du vin qui nous ont sollicité pour améliorer leur stratégie digitale et leur permettre d’améliorer leur chiffre d’affaires. Notre agence a mis sur pied une véritable stratégie d’inbound marketing qui commence déjà à porter ses fruits. Forts de cette expérience réussie, nous avons décidé de consigner notre stratégie dans un Ebook dédié au marketing digital du vin.

Intéressés pas le secteur du digital appliqué au domaine du vin ? Téléchargez notre Ebook ci-dessous et lisez notre autre article sur le sujet : Le marketing digital dans le secteur du vin de Bordeaux biologique, c’est possible

Geoffrey Bressan
Consultant @Markentive_FR

 

Développer votre présence et vendre du vin sur internet

1 Avis

Pingbacks

  1. […] D’€™après le baromètre SOWINE / SSI, 80% des amateurs de vin se renseignent en ligne avant d’acheter du vin… Lire l’article […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*