Le SEO est mort, vive le SEO !

Le SEO est mort, vive le SEO !

Crédit photo : Pink Shark Marketing

Il n’est pas rare d’entendre que le SEO est mort, qu’il ne sert plus à rien et que l’algorithme Pingouin de Google a fini de l’achever. Une infographie très amusante, publiée par Seobook, regroupe les plaintes des différents acteurs du web (blogueurs, webdesigners, chef d’entreprise, journalistes, community managers…) concernant le référencement et tente d’expliquer qui à tort, qui raison.

La mort du SEO

 

Oui, le SEO est mort

Parmi les diverses raisons annoncées concernant la mort du SEO, nous avons tout d’abord la notion que le référencement pollue internet. C’est un concours de celui qui aura le site le mieux placé et cela conduit à de mauvaises pratiques qui tendent à appauvrir l’expérience utilisateur. Par conséquent, Google a décidé de sévir, en punissant sévèrement les personnes qui cherchent à faire du référencement à tout prix. Pas pour enrichir les internautes, mais pour s’enrichir lui. Plus il devient difficile de se positionner naturellement, plus les marques et entreprises seront tentées de payer.

Il y a aussi ceux qui n’y ont jamais cru. Ainsi, le métier de référenceur a longtemps été vu comme une profession de charlatan, de marabout ou de vendeur de rêve. Peut-être à cause du côté très abstrait des techniques de référencement, pour ceux qui ne sont pas dans la profession ou qui se lancent dans le web pour faire comme tout le monde ?

Notons aussi ceux qui louent cette initiative et qui y trouvent leur compte en clamant que maintenant, le SEO est mort et que ce sont les réseaux sociaux qui ont pris le pouvoir ! Une manière bien pratique et vendeuse de mettre leur profession avant toute chose et de décrédibiliser les référenceurs.

Enfin, les derniers mettent SEO et spamming dans le même panier. Ils remercient le zorro Google d’être intervenu pour nettoyer internet des vilains black hat qui utilisaient le référencement à des fins pécuniaires, alors qu’eux voulaient seulement placer leur site honnêtement sur les requêtes de leur activité.

Maintenant que je viens de me mettre les e-commerçants, les community managers, les concepteurs de site internet et les blogueurs à dos, passons à la suite…

 

Non, le SEO est en vie !

La fable de la mort du SEO est à peu près aussi vieille que le SEO lui-même. Alors oui, Google nettoie le web des sites suroptimisés qui ont usé de toutes les techniques de référencement pour se placer en tête à tout prix, souvent dans le seul objectif de gagner de l’argent grâce à de multiples publicités. Oui, le zoo de Google a fait du mal à de nombreux sites connus qui avaient fait de leur mieux pour être positionnés en tête. Et encore oui, à chaque mise à jour des algorithmes, c’est un véritable casse-tête et certains sites se voient punis sans trop comprendre.

Pourtant, cela ne signifie pas que le référencement n’est plus utile et que tous les référenceurs doivent pointer à Pôle Emploi. Le SEO n’est pas mort, il a évolué ! Adieu netlinking irréfléchi, sur-optimisation de mots-clés, inscription massive dans les annuaires, achats de liens en masse !

Aujourd’hui, l’heure est à un référencement naturel plus diversifié et plus subtile. Les choses bougent constamment sur Internet et il n’y avait aucune raison pour que le SEO ne connaisse pas aussi une évolution.

 

Le SEO passe maintenant par le contenu

Vous avez sûrement lu la nouvelle concernant le déploiement de Google Panda 4.1. Cet algorithme de Google fait la chasse au contenu pour déterminer la qualité d’un site et décider si sa position est justifiée ou pas. Il est en partie responsable de l’évolution du SEO.

En effet, le contenu joue un rôle prépondérant dans le positionnement d’un site dans les SERPs. Il doit être pensé autant du côté lecteur que du côté moteur de recherche. Sur ce blog, nous insistons régulièrement sur l’importance d’une stratégie de marketing de contenu qualitatif, qui permettra autant à votre entreprise de gérer son image que de plaire aux Googlebots.

Par ailleurs, la diversification des sources de trafic reste aussi un bon moyen de booster son référencement naturel.

Aujourd’hui, le SEO fait appel à différents leviers et demande un travail collaboratif entre les différents acteurs du web. Il n’est plus uniquement l’apanage des référenceurs, mais il doit être pensé de manière plus globale avec les créateurs de site internet, les rédacteurs, les community managers et les blogueurs.

 

Il faut donc prendre en compte ses changements au quotidien, au moment d’élaborer vos différentes stratégies webmarketing. Le SEO passe par plusieurs portes et il important de verrouiller chacune d’elles pour que les moteurs de recherche positionnent au mieux votre site Internet. Il est important d’effectuer une veille constante sur les nouvelles techniques SEO afin d’être toujours paré aux changements. C’est pour cela que le métier de référenceur à encore de beaux jours devant lui !

Qu’en pensez-vous ? Le SEO est-il mort d’après vous ou est-il simplement en constante évolution ? 

 

Céline
Content marketing manager @Markentive

 

Le SEO est mort, vive le SEO ! Markentive, agence SEO à Paris

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*