Le tableau périodique du Content marketing : 7 étapes pour mieux structurer ses contenus

Le tableau périodique du Content marketing : 7 étapes pour mieux structurer ses contenus
structurer-contenu-marketing-digital-inbound

Cet article de guest blogging a été rédigé par Kevin Nkonda, auteur du site KNK Digital

Dans un article précédent, il était question des 4 missions du marketing de contenu (qui, je le rappelle, sont de divertir, d’éduquer, d’inspirer, et de convaincre vos lecteurs), structurant une matrice très pratique permettant de trouver les types de contenus adaptés à chacune d’elles.

S’il est important d’avoir ces 4 missions en tête lorsque vous vous lancez dans la production de votre contenu, il est tout aussi important de structurer cette démarche afin d’en maîtriser tous les aspects. Ainsi, vous n’en serez que plus pertinent vis-à-vis de votre cible, et à la longue plus efficace dans l’atteinte de vos objectifs.

Le Tableau Périodique adapté au Content Marketing

A l’image de « The Periodic Table of SEO Success Factors », Chris Lake d’Econsultancy a conçu une sorte de pense-bête sur lequel tout content marketer peut s’appuyer pour structurer son travail. Il l’a tout naturellement appelé « The Periodic Table of Content Marketing », car sa mise en forme s’inspire du tableau périodique des éléments utilisé pour classifier les éléments chimiques. Cliquez ici pour zoomer l’image.

Ce tableau est organisé autour des 7 étapes qui vous permettront de mener une stratégie de content marketing complète :

1. La stratégie de content marketing

On ne le répètera jamais assez : vous devez établir une stratégie de contenu qui soit en adéquation avec vos objectifs business à long terme, et mettre en place une planification minutieuse. C’est le facteur clé du succès de votre marketing de contenu.

 2. Le format du contenu : la forme

De nombreux formats sont cités dans le tableau (exemples : articles, vidéos, images, ebookswebinar, outils, etc.).
Sachez qu’un même contenu peut revêtir différentes formes : par exemple, un ebook peut être traduit en image dans une infographie, puis faire l’objet d’un article de blog (on appelle cela le recyclage de contenu).
La création du contenu à proprement parler intervient lors de ces 2 étapes (3 et 4). C’est donc là qu’il faut faire appel à toute votre créativité, de manière à produire un contenu adapté à votre audience et à ses spécificités !

3. Le type de contenu : le fond

Avant d’en choisir le format, choisissiez en premier les types de contenus à produire que vous jugerez adaptés aux buts poursuivis. Là encore, il y a tout un éventail de possibilités ! Pour en citer quelques-unes : études de cas, quizz, tendances, interviews, etc.

4. Le canal de diffusion du contenu

Votre contenu est créé, il est qualitatif et vous en êtes fier ! Cependant, vos objectifs ne sont à ce stade pas encore atteints. Il vous faut maintenant diffuser le fruit de votre créativité à travers les différentes plateformes de partage de contenu qui s’offrent à vous (et il y en a pléthore, comme en atteste le tableau !) : Facebook, Twitter, Instagram, et ainsi de suite. Encore une fois, le choix des plateformes sur lesquelles diffuser vos contenus doit se faire selon vos objectifs et votre audience d’une part, et bien sûr selon le type de contenu produit d’autre part.

5. Les objectifs et les indicateurs de performance (ou Metrics)

Mesurer l’efficacité de vos actions de content marketing, c’est s’assurer qu’elles vous permettent de remplir un certain nombre d’objectifs, qu’il faut bien évidemment avoir définis au préalable. Vous pouvez par exemple chercher à augmenter votre trafic, améliorer votre image de marque, ou encore générer des leads qualifiés.
Une fois vos objectifs définis, le tableau vous propose des indicateurs de suivi qui vous permettront de vérifier au fil du temps si  vos actions portent leurs fruits, ou non. Un exemple bien connu : si votre objectif est d’augmenter le trafic sur votre site web, vous mesurerez alors le nombre de pages vues, de visiteurs uniques, de nouveaux visiteurs, ou encore le taux de rebond. Pour savoir quels indicateurs faut-il suivre, lisez cet article.

6. La capacité virale du contenu

On parle souvent de « call-to-action », c’est-à-dire faire en sorte de déclencher l’engagement des personnes. C’est exactement ce que vous chercherez à faire en diffusant vos contenus à travers le web. En jouant sur les leviers (« sharing triggers ») proposés dans le tableau périodique du content marketing, vous pourrez aisément savoir lesquels suscitent le plus de partages (et d’engagement) de la part de votre audience : préfère-t-elle un contenu drôle, choquant, « cool », factuel, etc. ?

7. La check-list : garantir l’efficacité du contenu

Enfin, tout au long du processus, vous ferez en sorte d’optimiser en continu votre contenu en vous référant à la check-list proposée, de manière à en favoriser l’accessibilité et sa capacité à engager votre audience.
En conclusion, même si le tableau périodique du content marketing n’est pas exhaustif, il s’avère très utile pour quiconque a besoin de structurer sa démarche efficacement, de la définition d’une stratégie à la mesure des résultats et la mise en place d’actions correctives.

Et vous, votre production de contenu est-elle en adéquation avec une stratégie clairement définie, s’appuyant sur des objectifs concrets ? Pensez-vous à varier types et formats de contenus, à sélectionner les plateformes pertinentes, et  travailler sur l’engagement de votre audience ?

Article rédigé par Kevin Nkonda
Suivre @NkondaKevin

 

cta-content-marketing

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*