Pourquoi et comment mesurer l’impact d’une stratégie social media

Toujours pas sur les réseaux sociaux ? Dommage, vous manquez l’occasion de toucher les utilisateurs qui se trouvent derrière les 30 millions de comptes actifs en France en 2015 (soit  un taux de pénétration de 45%) et qui les consultent en moyenne 2h par jour. L’intérêt pour des entreprises B2B est de même non négligeable puisque les professionnels et les entreprises sont de plus en plus présents sur des réseaux sociaux comme Linkedin ou Twitter : d’après une étude Cegos réalisée en 2014, 6 salariés sur 10 et près d’un dirigeant sur 2 se connectent au moins une fois par jour aux réseaux sociaux. De même, 86% des entreprises y sont aujourd’hui présentes, soit deux fois plus qu’en 2012.

Etre sur les réseaux sociaux est un bon début, mais mettre en place une réelle stratégie social media et pouvoir la mesurer, c’est beaucoup plus intéressant. Dans cet article nous allons nous concentrer sur l’importance de savoir mesurer l’impact de cette stratégie digitale, et d’en tirer les bonnes conclusions.

Pourquoi mesurer l’impact d’une stratégie social media ?

Une présence sur les réseaux sociaux doit s’inscrire dans une stratégie bien définie, avec des objectifs quantifiés. Suivre l’évolution de cette stratégie, grâce à différents indicateurs que nous verrons plus bas, permet de comprendre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, par conséquent de pouvoir se réajuster très rapidement. C’est un des atouts du digital : l’agilité permise par la retombée instantanée de chiffres et statistiques. Vos objectifs vous permettent de savoir exactement ce que vous attendez des comptes ou pages sur les réseaux sociaux : gagner en visibilité, susciter plus d’engagement, de partage, améliorer la conversion de vos followers en lead ou en clients, etc.
Savoir mesurer et comprendre l’impact de votre stratégie social media doit en finalité pouvoir vous permettre de prendre des décisions. En partant du principe qu’une stratégie peut toujours être améliorée, il faut regarder les bonnes données : si après avoir checké vos dernières statistiques, vous ne savez pas quoi faire de plus, c’est que vous regardez le chiffre qui « vous arrange ». Dans son blog KissMetrics, Lars Lofgren le dit très clairement :  » It all comes down to one thing: does the metric help you make decisions? When you see the metric, do you know what you need to do? If you don’t, you’re probably looking at a vanity metric. »

Comment mesurer l’efficacité de votre présence sur les réseaux sociaux ?

Dans le digital il existe de nombreux indicateurs clés de performance (KPI) et il n’est pas toujours facile de savoir lequel suivre. Il est important de bien comprendre réellement à quoi réfère chaque KPI. C’est exactement la même chose sur les réseaux sociaux.Une fois que vous aurez compris en quoi les chiffres suivants sont importants, il est crucial que vous les surveilliez tous les mois, voire toutes les semaines en les comparant avec les anciens.

Mesurez votre reach

Ce chiffre représente l’ensemble des personnes que vous avez rassemblé autour de vos différents comptes sur les réseaux sociaux : vos followers sur Instagram, Twitter, Pinterest et Youtube, vos relations sur Linkedin, et vos amis et fans sur Facebook. Autant d’individus qui sont à l’écoute de votre parole et que par conséquent, vous pouvez toucher facilement. En termes marketing, l’audience est synonyme de reach. Plus votre reach est important, plus votre message sera visible. Ce chiffre est très important car il témoigne de la qualité de vos contenus : plus vos postes seront intéressants, plus vous aurez de fans/followers, plus grandes seront les chances que votre voix porte dans la sphère des réseaux sociaux. Votre audience est un réel atout pour votre entreprise.

Mesurez l’engagement de vos followers

Ce chiffre comprend tout ceux qui ont : vu, lu, téléchargé, écouté, aimé ou encore commenté vos posts. Il traduit l’interaction des internautes avec votre entreprise, ce qui est l’étape supérieure à un simple abonnement. Encore une fois, la qualité de votre production joue un rôle clé. Mais ce n’est pas tout : les réseaux sociaux sont crées de façon à pouvoir échanger facilement avec vos internautes, alors profitez-en ! Montrez que vous êtes dans une dynamique de conversation et d’écoute, et pas seulement d’un long monologue. Cela donnera beaucoup plus envie aux internautes de venir vous parler, c’est-à-dire d’interagir avec vous et d’être attentifs à ce que vous dites, exactement comme dans une vraie conversation.
L’engagement ne se mesure pas tant en chiffres que par une tendance. Il est question de comprendre quel type de contenu provoque le plus d’interactions : des images, des citations, des liens vers des articles, de l’actualité plus générale sur votre secteur, etc. Votre stratégie se réajustera en fonction de ces résultats. Avoir un fort engagement est un signe de qualité pour un internaute qui arrive sur votre compte : c’est l’effet boule de neige.

Mesurez le taux de partage

En effet la possibilité de partager un contenu, ou de mentionner un autre compte, est un des atouts majeurs des réseaux sociaux pour les comptes qui veulent gagner en influence. Si quelqu’un partage votre contenu, cela veut dire qu’il lui donne du crédit : c’est un moyen de dire à ses abonnés « Voici quelque chose qui mérite votre attention ». Ce genre de pratique fait partie des relations presses 2.0. Prenons un exemple : dans quelques jours a lieu un événement où vous attendez le plus de monde possible (un vernissage, un forum, une conférence de presse, un lancement de produit etc.). Votre campagne d’information sur votre compte Twitter bat son plein et vos 1000 followers sont plutôt réactifs. Précédemment vous avez envoyé un communiqué de presse à un influenceur de votre domaine qui a plus de 30000 followers. Il apprécie votre « produit » et le retweet : votre audience gagne instantanément 30000 personnes, qui plus est des personnes qui accordent du crédit à la parole d’un expert qu’elles connaissent. Efficace non ? De cette nouvelle audience qualifiée découlent de nouveaux partages sur le post en question, et par conséquent une hausse de l’engagement et peut-être du nombre de followers. C’est un cercle vertueux.
N’hésitez pas à envoyer des  messages à vos followers pour qu’ils vous retweetent : un tweet est 12 fois rewteeté quand vous l’avez gentiment demandé et 23 fois plus quand vous écrivez le mot « retweet » dans votre message. Pour d’autres conseils découvrez l’article : comment multiplier simplement le nombre de vos retweets.

Mesurer le taux de conversion vers votre site web

Pour les marques et entreprises, l’utilisation des réseaux sociaux est à inscrire dans une stratégie de marketing digital globale où l’objectif est d’attirer toujours plus de visiteurs vers leur site web, leur réelle vitrine digitale qu’il convient d’entretenir régulièrement. N’oublions pas que le marketing a pour but principal d’augmenter le nombre de ventes. Le taux de conversion des internautes  sur les réseaux sociaux vers le site internet est facile à mesurer : grâce à Google Analytics par exemple, il est possible de voir d’où vient le trafic de votre site. D’autres outils peuvent vous permettre de créer des filtres pour voir plus précisément par quel réseau vos visiteurs arrivent et toujours et encore, adapter en fonction votre stratégie et votre discours. Autre astuce facile tracker votre taux de conversion : lorsque vous utilisez un lien Bitly ou un lien court Facebook pour un événement, si vous rentrez ce même lien dans la barre de recherche internet suivi d’un « + », vous accéderez à un suivi quotidien des personnes ayant cliquer sur votre lien!

Intéressez pas le social media ? Découvrez l’article : l’influence des réseaux sociaux sur les comportements d’achat. Si vous souhaitez vous lancer dans une stratégie digitale, n’hésitez pas à nous contacter !

Julia
Content Marketing

inbound marketing perspective lean


par Christian Neff

Les commentaires de cet article

  1. Julia Bélouis, Le

    Merci, contente qu’il vous ait intéressé! En effet, il faut bien définir vos objectifs sinon vous ne pourrez pas mesurer votre évolution et vous risqueriez de vous éparpiller !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *