Quantité VS qualité : quelle stratégie convient le mieux à votre marketing de contenu ?

Quantité VS qualité : quelle stratégie convient le mieux à votre marketing de contenu ?

Il existe parmi les rédacteurs web et autres créateurs de contenus sur le web une sorte de guerre interne qui divise la profession en deux clans : les partisans de la qualité contre ceux de la quantité. Je m’en suis rendu compte spécialement après avoir lu un article la semaine dernière dont le sujet original expliquait comment rédiger un article de blog en une heure chrono. S’en est suivi un mini-débat opposant les rédacteurs outrés que l’on puisse « bâcler » un contenu aussi vite à ceux qui justifient le choix de délais courts.

Je pense que cette vision du métier traduit bien le dilemme auquel toutes les entreprises sont aujourd’hui confrontées, celui de se demander « combien dois-je produire pour atteindre les objectifs fixés par ma direction ? » et, à l’opposé, « quel niveau de qualité dois-je atteindre avant de publier ? ». Ces 2 positionnements répondent à des objectifs différents. Le premier se focalise sur l’augmentation de la part de visiteurs, leads ou clients tandis que le deuxième cherche à se différencier de ses concurrents par un contenu unique et personnel. Chacun possède ses propres points forts et points faibles. Du coup, c’est souvent le contexte qui va déterminer l’option qu’il est préférable d’adopter pour sa stratégie de contenu.

Marketing de contenu : L’argument de quantité 

Comme expliqué ci-dessus, l’argument de quantité répond à une logique simple : celui de garder le client intéressé en lui fournissant très régulièrement des contenus qu’il n’aura pas à chercher ailleurs. C’est un raisonnement qui se tient, puisque si vous ne publiez qu’un seul article par mois, aussi fantastique soit-il, il est fort probable que votre public-cible ira voir chez vos concurrents entretemps. En produisant du contenu en grande quantité, vous éviterez en partie ce problème.

Un autre avantage est celui de l’accessibilité. Le marketing de contenu est un métier à part entière qui nécessite beaucoup de pratique et d’expérience pour être maîtrisé. Dès lors, pour quelqu’un de relativement nouveau dans cet univers, opter pour une stratégie de contenu basée sur  la quantité est une alternative intéressante qui offrira de bons résultats en dépit de contenus qui ne sont pas nécessairement optimisés. Si vous êtes dans ce cas, laissez la quantité mener à la qualité.

Marketing de contenu : L’argument de qualité

D’un autre côté, celui qui préférera opter pour une logique de qualité avant tout sera celui qui ne pensera pas en termes de trafic mais plutôt en termes de fidélisationLes adeptes de cette stratégie vous diront que si votre contenu est vide de sens et mal écrit, vos visiteurs vont vite se lasser et, petit à petit, déserter votre site. Ils vous diront également que le contenu a pour objectif, au-delà d’attirer du trafic entrant, de refléter la qualité, les valeurs et la philosophie de la marque. Comment pourrait-on faire confiance à une société qui publie du contenu confus, non pertinent et bourré de fautes d’orthographe ? 

Ils vous assureront qu’aujourd’hui plus que jamais, le contenu est roi et il est inutile de partager du contenu avec d’autres personnes si celui-ci n’a que peu de valeur à offrir à des utilisateurs perdus dans un marché inondé. Il est vrai qu’il est plus difficile de créer du contenu qui attire l’attention et qui engage le lecteur d’une manière ou d’une autre, d’autant plus dans un contexte de surinformation. Mais, pour les partisans du contenu de qualité, c’est justement ce contexte qui justifie la nécessité de produire du contenu réfléchi, original et divertissant, quitte à en baisser le rendement.

Finalement, que choisir ?

Si vous débutez dans le Content marketing, mon conseil serait de vous concentrer avant toute chose sur la production. A partir de là, donnez-vous le temps et l’expérience pour développer vos capacités rédactionnelles et stratégiques et pour affiner vos contenus. Ne soyez surtout pas intimidé de vous lancer dans la rédaction de contenus sur internet. Vous ne rédigez pas votre mémoire de fin d’études, juste un article de blog. S’il est vrai qu’à court terme, la logique de quantité aura plus d’impact, sur le long terme par contre, il vous faudra un petit plus pour sortir de la mêlée et vous démarquer et c’est à ce moment là que du contenu engageant, tweeté, commenté et cité par ses pairs fera toute la différence.

Quant à savoir laquelle des solutions est la meilleure, la réponse idéale serait bien sûr de dire « les deux », mais ce serait vouloir le beurre et l’argent du beurre. L’objectif plus raisonnable serait de viser quelque part au milieu, c’est-à-dire de produire du contenu d’une certaine qualité à un rythme plus ou moins soutenu en fonction des besoins de l’entreprise. Une chose est néanmoins certaine : quel que soit votre niveau ou votre objectif, il y a une place pour vous dans le domaine du marketing de contenu. Il vous suffit simplement de la trouver ! Vous pourrez dans les cas compter sur l’expertise de notre agence d’inbound marketing!

Geoffrey Bressan
Chief Marketing Officer @Markentive_FR

cta-content-marketing

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*