Quelles sont les nouvelles compétences d’un expert SEO ?

Quelles sont les nouvelles compétences d’un expert SEO ?
competences-expert-seo

Quel est le profil idéal d’un expert SEO en 2015 ? Le référencement est un métier en perpétuelle mutation, qui demande un renouvellement constant de ses connaissances et une formation continue sur les exigences des moteurs de recherche, et plus spécialement, de Google. À cet effet, le référenceur est appelé à relever de nouveaux défis qui s’imposent à lui.

Si vous avez l’intention de faire appel à un expert SEO dans les semaines à venir, il convient de connaître les compétences en adéquation avec l’évolution du métier, pour faire le meilleur choix de prestataire possible. Pour vous aider, nous vous présentons quelques compétences indispensables qui devraient se retrouver chez tous les experts en référencement web.

Une capacité à évaluer les implications du Content Marketing en référencement

Vous le savez maintenant, le contenu est au cœur de votre marketing digital. Ainsi, votre nouvel expert SEO doit être capable de connaître les implications d’une stratégie éditoriale sur le référencement. L’expert SEO doit connaître les enjeux du Content Marketing pour le référencement naturel,pour proposer une stratégie de qui améliorera la visibilité  de votre entreprise auprès de votre cible.

Il doit être capable de travailler en synergie avec les rédacteurs pour optimiser au mieux les contenus diffusés sur le blog ou sur les réseaux sociaux. L’expert SEO ne doit plus être isolé dans son bureau et créer des liens retour (backlinks), il doit devenir le partenaire de ceux qui portent votre voix sur Internet. À cet effet, le référenceur version 2015 doit s’approprier le fonctionnement des algorithmes de Google (Panda, Pingouin, Colibri, Pigeon…) pour informer les équipes de communication digitale et les aider à adapter au mieux leurs contenus.

Votre expert SEO doit avoir un sens aiguisé de l’anticipation

En étudiant le fonctionnement et les évolutions des algorithmes de Google, il doit être en mesure d’orienter sa stratégie de référencement conformément à leurs indications et surtout d’anticiper les futures exigences de Google ! Lorsque le moteur de recherche a lancé les prémices de Panda, il était évident que son obsession pour le contenu à forte valeur ajoutée allait continuer sa progression. Et cela n’a pas loupé ! Le moteur de recherche a étendu cette exigence à tous les types de sites et a également fait la chasse aux liens provenant de sites au contenu douteux ou de piètre qualité. Voilà pourquoi un expert SEO doit être capable d’avoir une vision à long terme.

Nous voici donc dans une course à la pertinence et à la qualité, contre-attaque de ce raz-de-marée de contenu, de nombreux autres acteurs du web se mettent à faire le tri. La preuve, Facebook s’est mis aussi à nettoyer le contenu pauvre et les statuts promotionnels ou incitants aux interactions, sans véritable valeur ajoutée. Ainsi, il pourrait aider le community manager à créer une stratégie social media qui répond à des exigences aussi bien relationnelles, que de gestion d’e-réputation et de référencement naturel.

Une capacité à travailler avec l’équipe du marketing digital

En plus de ses multiples compétences, le spécialiste en référencement devra démontrer une capacité à travailler avec le service marketing d’une manière générale. Puisqu’il doit créer une synergie avec les rédacteurs, les webdesigners et les community managers, il faut qu’il soit capable de communiquer en interne, de partager ses expériences et de s’adapter aux objectifs de chaque métier.

Une forte connexion à la stratégie marketing

En Inbound Marketing, le référencement a pour objectif de générer du trafic qualifié sur le site. Il ne s’agit plus de se positionner en tête des résultats à tout prix, mais plutôt d’attirer des visiteurs qui ont un besoin spécifique. Pour éditer la stratégie de référencement et travailler les mots-clés adéquats, le référenceur nouvelle génération doit être pleinement intégré à la culture de l’entreprise et se mettre dans la peau des clients visés. Il ne doit pas seulement étudier leur profil, il doit être capable de savoir comment ils vont rechercher l’information et sur quelle plateforme. Dans ce sens, il doit être aussi très au fait de l’environnement client de l’entreprise et bien comprendre tout ce qui peut passer par la tête des cibles pour identifier les mots clefs les plus pertinents et les expressions longue traine à fort potentiel.

Le temps où les référenceurs opéraient seuls nous semble révolu. Ils ne peuvent exister et performer de manière satisfaisante que dans un environnement ou la stratégie marketing est bien établie. Quelle cible attirer à nous et quelle offre lui présenter ? Quel est le parcours d’achat et les chemins de décision ? Le référenceur doit s’approprier les nouvelles tendances SEO, mais surtout les intégrer dans un projet global d’Inbound Marketing. Contactez nous pour en savoir + !

Celine
Content Marketing

cta-inboud

4 Avis

  1. Stéphane 2 années ll y a

    Très bel article. J’ajouterai qu’un expert SEO est aussi bien calé en technique qu’en sémantique. Il doit savoir rendre votre site le plus visible et lisible pour les moteurs de recherche aussi bien techniquement que sémantiquement. Il doit connaitre les algorithmes des moteurs, savoir les manipuler en étant honnête sans les tromper.

    • cmarkentive 2 années ll y a

      Et si on est dans l’honnêteté, cela implique donc un travail peut être plus important. Pensez vous que le SEO va devenir de plus en plus cher ?

  2. Marc 2 années ll y a

    @cmarkentive : Effectivement, c’est ce que tous les professionnels du SEO s’accordent à dire : les prestations demandant plus d’expertise, les prix vont être revus à la hausse. Finie la facture de 500 euros pour un référencement de 3 mois !
    Sinon, par rapport à cet article assez complet, j’ajouterai en plus de l’inbound marketing les notions assez récentes de growth hacking et growth marketing, propres aux start-up mais dont certains canaux d’acquisition peuvent s’appliquer aux TPE/PME.

  3. Between The Lines 1 année ll y a

    Pour aller plus loin, l’expert SEO doit raisonner en terme d’écosystème : vous mentionnez les réseaux sociaux, or le référenceur doit travailler en étroite collaboration avec le Community Management. Avec ce dernier, ils réfléchissent à la stratégie de diffusion des contenus et à la ligne éditoriale détaillée pour chaque réseau : les messages ne seront pas les mêmes pour Twitter ou Facebook, Pinterest ou Vine. Ce lien entre les différents acteurs de l’écosystème (webmestre, CM, rédacteurs…) assure la fluidité de ce dernier et des actions SEO optimisées.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*