Qu’est-ce que le « Mobilegeddon » et comment minimiser son impact SEO ?

Qu’est-ce que le « Mobilegeddon » et comment minimiser son impact SEO ?
mobilegeddon_google_referencement_seo_responsive_design

Depuis quelques semaines, la presse s’intéresse tout particulièrement à Google. Après plusieurs plaintes déposées auprès de la Commission européenne pour abus de position dominante sur les autres moteurs de recherche, c’est un sujet différent qui a fait couler beaucoup d’encre depuis le 21 avril dans le milieu des professionnels du marketing. Mardi dernier, Google a lancé la décision annoncée deux mois plus tôt : un nouvel algorithme a été mis en place pour favoriser les sites « mobiles-friendly » dans les résultats des pages du moteur de recherche le plus utilisé dans le monde. Cette décision pourrait bien avoir un impact très important, comme nous le verrons plus bas, dans la stratégie digitale SEO de certains sites et c’est pourquoi nous vous en parlons aujourd’hui dans notre blog marketing.

Qu’est-ce que le « Mobilegeddon » ?

Cette expression nous vient de la presse américaine et est une contraction de « mobile » et de Armageddon, lieu biblique faisant référence à l’Apocalypse. Vous pourrez aussi peut-être croiser des termes comme « mobilepocalyse » ou « mopocalypse » en référence à cette opération. L’idée principale reste la même : ce changement dans l’algorithme est majeur dans l’histoire des moteurs de recherche et de la mobilité. Cette nouvelle version se concentre sur un aspect SEO en particulier : le responsive design était avant le 21 avril un critère parmi d’autres pour être mieux placé, mais désormais, sur une recherche depuis un mobile ou une tablette, les sites qui seront adaptés à la lecture via ces devices seront d’office placés dans les SERP (Search Engine Research Pages) devant ceux qui ne le sont pas.

Pourquoi cette décision de Google ?

La mission de Google est de proposer aux internautes les résultats les plus pertinents par rapport aux mots clés qu’ils recherchent, de faciliter et fluidifier l’expérience des utilisateurs et par conséquent de s’adapter aux nouvelles pratiques en incitant les webmasters à faire de même. Dans un article précédent, nous vous avions déjà parlé de la croissance importante de la mobilité, et sachant que, selon une étude réalisée par We Are Social en 2015 la part du trafic via mobile sur Internet a connu une croissance de 39% par rapport à 2014 (ce qui représente aujourd’hui 1/3 des pages visitées), Google fait désormais de ce facteur un critère essentiel. De plus, Google ayant fait évoluer sa régie publicitaire au mobile, il apparaît normal que le moteur de recherche tente d’augmenter ses revenues grâce à un plus grand nombre de recherches via mobiles.
Même si cette décision a du sens pour les utilisateurs, elle prouve encore une fois la facilité qu’a Google à orienter l’avenir du web comme il le souhaite.

Quels sont les réels impacts sur le référencement?

Plusieurs heures après le lancement, de nombreux blogueurs ont constaté que l’ordre des résultats n’avait finalement que très faiblement changé, laissant penser que le nouvel algorithme n’avait pas encore été lancé. Mais quelques jours après, des conséquences s’observent : des sites très fréquentés ont subi un impact relativement important. Le plus impacté selon Le Journal du Net est pour l’instant le site e-commerce rueducommerce.fr qui voit la visibilité de son URL baisser de 36,31% sur les mobiles.
Ce changement d’ordre dans l’affichage des résultats sur Google est critique puisque le SEO est en lui-même une question fondamentale : selon une étude d’Optify, le premier résultat de la première page capte 36,4% des internautes alors que les résultats de la deuxième page se contentent d’1,5% des visiteurs en quête d’informations.

seo-enjeu-critique-click-trought-rateD’un point de vue global, l’impact de ce nouvel algorithme reste à ce jour mitigé. Son importance n’en est pas amoindrie pour autant. Il faudrait plutôt le considérer comme un avertissement : si votre site n’a pas encore été impacté, vous avez de la chance aujourd’hui, mais pour assurer sa visibilité de demain, le moment est définitivement arrivé de prendre en compte tous les facteurs qui permettront à votre site d’être aussi bien placé, voire mieux que ceux de vos concurrents.

Comment optimiser sa stratégie digitale maintenant ?

Adaptez votre site en responsive design

Votre site fait peut-être partie des 64% des sites français qui ne sont pas responsive : pour le savoir, utilisez cet outil de Google. Vous l’aurez compris, la première chose à faire est d’adapter votre site à la lecture sur mobiles et tablettes, quitte à faire comme www.rueducommerce.fr qui a créé une autre version du site, donc avec un URL différent, adaptée spécialement au mobile : m.rueducommerce.fr. Cette solution est loin d’être idéale, puisqu’elle vous oblige à gérer 2 sites en même temps, mais elle peut vous dépanner provisoirement. Le projet de refonte d’un site peut paraître ambitieux mais il est aujourd’hui plus que nécessaire dans votre stratégie digitale. Pour vous aider à traverser ce Mobilegeddon, Google met à disposition un guide SEO pour les sites mobiles afin de (re)partir sur de bonnes bases.

Réalisez l’audit de votre site internet

C’est le bon moment de faire un point plus général sur votre site internet et de vérifier qu’il est toujours optimal d’un point de vue SEO. Pour cela, rien de mieux que de réaliser l’audit de votre site web, vous-même, ou avec l’aide de professionnels. Vérifiez avec des outils adaptés comme Hubspot, l’impact du « Mobilgeddon » sur le positionnement des mots-clés que vous avez choisis lors de la création de votre site. Vérifiez à nouveau dans quelques semaines : l’ordre peut varier rapidement. Il suffit qu’un site, le vôtre ou celui de vos concurrents, soit optimisé efficacement pour qu’il soit mieux placé. A vous d’être d’être vigilant et actif pour être devant les autres sites.

Augmenter les performances de votre site web

Il est important que la navigation sur votre site web soit fluide et rapide. Pour augmenter la vitesse de chargement de votre site, il existe plusieurs solutions, le mieux étant de toutes les combiner : optimiser les images en jpeg progressif, choisir un serveur de qualité, réduire le nombre de redirection 301 sur votre site, etc…

Changez votre vision du site Internet

Le dernier point à retenir (et finalement le plus important) de ce Mobilegeddon, est celui-ci : votre site internet peut devenir un outil marketing extrêmement performant. Il ne doit plus être considéré comme une simple vitrine poussiéreuse dont les équipes marketing s’occupent une fois par an. Tous les mois, il faut analyser ses KPI, comprendre pourquoi le taux de rebond est faible, pourquoi les internautes visitent 3 ou 4 pages en moins d’une minute avant de s’en aller, puis faire des tests et ajuster votre stratégie en fonction des résultats pour augmenter le trafic qualifié du site et optimiser le taux de conversion. Il existe une multitude d’éléments à prendre en compte pour élaborer une stratégie marketing digitale efficace dont le SEO, même s’il est essentiel, n’est qu’un aspect parmi d’autres.

Si votre site n’est pas encore mobile-friendly, il faut qu’il le devienne rapidement : un site responsive peut être créé en quelques semaines voire quelques mois en fonction de celui de vos concurrents. Si vous n’avez pas les compétences en interne ou si vous souhaitez un avis extérieur et objectif sur votre stratégie, n’hésitez pas à contacter notre agence de création.

Et vous, avez-vous constaté un impact sur le référencement de votre site depuis le 21 avril?

Julia
Content Marketing

cta-inboud

 

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*