Réseaux sociaux : Voici 8 raisons pour lesquelles votre publicité ne fonctionne pas !

Réseaux sociaux : Voici 8 raisons pour lesquelles votre publicité ne fonctionne pas !

La publicité sur les réseaux sociaux demande peu d’investissement et peut attirer du trafic qualifié, aussi bien sur votre page que sur votre site internet. Avec 80% de la population française inscrite sur au moins un réseau social, il y a de nombreuses pistes à exploiter pour se faire connaître auprès d’une large audience. Cependant, vous n’êtes pas le seul à utiliser ces espaces publicitaires, sans compter que les publications se mêlent souvent aux fils d’actualité et se placent au milieu de nombreux autres posts, ce qui explique que votre publicité n’ait pas les retours escomptés. Toutefois, il suffit d’identifier la raison pour laquelle votre message n’a pas les retombées attendues, afin d’y remédier et de propulser votre prochaine publication !

Afin de vous aider à analyser le problème, voici 8 raisons courantes qui empêchent votre publicité sur les réseaux sociaux d’être performantes.

 

1. Vous n’avez pas défini d’objectifs clairs

Une publicité sans but précis ne suscite généralement pas l’intérêt des internautes ! Et pour cause, sans objectif, vous ne pouvez pas adapter la forme de votre message. Pour être efficace, votre campagne publicitaire doit répondre à une finalité : attirer du trafic sur le site, vendre un produit, générer des abonnés à la page, augmenter les inscriptions à un webinaire… Des objectifs clairs permettent de construire votre publicité de manière percutante et de mesurer son impact, ainsi que le ROI généré pour votre entreprise.

 

2. Vous n’utilisez pas correctement la fonction de ciblage

Un bon ciblage est essentiel pour générer du trafic qualifié ! Les réseaux sociaux offrent de nombreux paramètres pour vous permettre de diffuser votre message à votre cible. Ne soyez pas tenté d’élargir votre audience, mieux vaut un nombre de restreint de contacts, mais qui enclencheront une action sur votre site. Et ce surtout si vous choisissez le CPM (coût pour mille impressions) ! Votre budget va fondre comme neige au soleil, sans atteindre forcément vos buyer personas.

 

3. Votre visuel n’est pas assez percutant

L’intérêt d’utiliser un visuel de qualité n’est plus à démontrer ! Seul un visuel accrocheur peut capter l’attention des internautes sur les réseaux sociaux, au milieu de la foule de posts qui défilent sous leurs yeux. Votre visuel doit être percutant et susciter une émotion adaptée aux objectifs de la campagne. Logiquement, il incitera ensuite à l’action sur votre publicité.

 

4. Vous n’avez pas apposé de call-to-action

Votre publicité doit absolument comporter un call-to-action. Qu’il soit cliquable sous forme de bouton ou alors mis en avant dans le statut ou sur le visuel. L’internaute doit savoir ce que vous attendez de lui !

 

5. Vous avez développé une seule version de votre publicité

Connaissez-vous la méthode A/B testing ? Celle-ci est également concluante pour votre publicité sur les réseaux sociaux. Publier différentes versions de votre message permet d’évaluer l’appréciation du public. Vous pouvez diffuser plusieurs contenus avec des textes ou des visuels différents et ensuite analyser la publication ayant le plus fort retour. Il vous suffira ensuite de désactiver celles ayant un faible taux de clic.

 

6. Entre le CPM ou le CPC, vous avez fait le mauvais choix

Le mode de facturation est un facteur clé pour la rentabilité de votre publicité. Vous devez choisir intelligemment entre le CPC (coût par clic) et le CPM (coût pour mille), selon les objectifs de votre campagne publicitaire sur les réseaux sociaux.

Optez pour le CPC, si vous voulez augmenter le nombre de vos fans ou l’audience sur votre page web. Si votre publicité vise à accroître la notoriété de votre entreprise ou la promotion d’un produit, le CPM est idéal.

 

7. Vous n’avez pas diffusé votre publicité assez longtemps

Une publicité flash n’est généralement pas efficace. Il faut laisser le temps aux internautes de voir plusieurs fois votre publicité, peut être qu’à un moment, ils seront intrigués et cliqueront dessus ? Sans compter qu’en laissant votre campagne durant plusieurs jours, vous pouvez mieux analyser les retombées et vous augmentez vos chances de générer des actions.

Déjà, tous les internautes ne sont pas connectés en même temps. En diffusant votre message uniquement en semaine, vous vous coupez des utilisateurs du week-end, par exemple. D’ailleurs, peut-être que des personnes voyant votre message chez eux, après le travail, seront plus incitées à cliquer pour parcourir votre site, qu’un internaute qui prend 5 minutes de pause au travail pour parler à ses amis.

 

8. Vous avez diffusé votre publicité à une mauvaise période

Le moment et la période de lancement d’une publicité augmentent ses chances de clic. Sachez que ces éléments varient d’un réseau social à l’autre. Vous pouvez toutefois procéder à un test pour jauger de la période idéale. Presque tous les réseaux sociaux proposent des outils statistiques pour le faire : Facebook karma pour Facebook, Tweriod pour Tweeter, Timing pour Google+… Ces outils vous permettent de connaître les moments et périodes propices pour publier.

Mais outre les jours et les horaires, pensez aussi aux saisons ! Certains produits comme les fleurs, les bijoux ou les chocolats remportent plus de succès à la St-Valentin, les jouets pour enfant se vendent par milliers à Noël, etc.

 

Augmenter son taux de clic sur les réseaux sociaux exige une réflexion marketing en amont et une analyse constante des retombées. Si vous avez déjà tenté de mettre en œuvre une campagne publicitaire sur les réseaux sociaux, sans succès, nous espérons que les 8 erreurs énoncées dans cet article vous aideront à mieux la conduire la prochaine fois. N’hésitez pas également à nous contacter pour vous aider dans votre stratégie sur les réseaux sociaux.

 

cta+twitter

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*