Site one-page : bonne ou mauvaise idée ?

Les sites one-page marquent clairement la tendance depuis maintenant de nombreuses années, et cela n’a pas vocation à changer. Nous ne comptons plus le nombre de thèmes proposés dans cette gamme et beaucoup de marques ont sauté sur l’occasion d’avoir un site qui réunit l’essentiel en une page. Spotify, KitKat en sont, chacun à leur manière, un exemple parfait.
Néanmoins, si ce type de design semble être en vogue et regorge d’avantages pour l’internaute, est-il vraiment si efficace ? Peut-on l’utiliser dans toutes les activités ? Et surtout, comment optimiser son référencement ?

Avant de sauter le pas et de passer votre site en one-page, voici quelques informations sur ce design devenu la nouvelle coqueluche des webmasters.

Regrouper toutes les informations au même endroit

Comme son nom l’indique, un site one-page se compose d’une unique page web où se regroupent toutes les informations essentielles sur l’entreprise et ses produits/services. Ergonomique et épuré, ce design offre à l’internaute un espace clair où il peut comprendre en un seul coup d’œil ce que vous avez à offrir. La simplification à l’extrême du design aide à la clarification du message et induit un impact plus fort sur le visiteur.

Un site d’une seule page possède généralement plusieurs sections, avec chacune un objectif précis : informer, transformer, convaincre, etc. Si nous reprenons l’exemple de Spotify, la première section sert clairement à inciter l’internaute à télécharger l’application.

Spotify-telechargement

Les suivantes veulent informer l’internaute qui ne connaît pas l’entreprise et qui, avant de télécharger, souhaite en savoir plus.

Spotify-fonctionnalites

Nous avons ensuite des paragraphes qui jouent sur le côté émotionnel, avec pour objectif de convaincre le prospect sur les multiples avantages et bienfaits de Spotify.

Spotify-emotion-simplicite

Enfin, nous retrouvons l’incitation à l’inscription avec les deux versions proposées : gratuite et premium.

spotify-offres

En une seule page, l’internaute a fait le tour des services et intérêts de Spotify. S’il est convaincu, il n’a plus qu’à s’inscrire.

Les avantages d’un site one-page

  • Bien qu’au premier abord cela puisse déstabiliser l’internaute qui n’est pas habitué à ce type de design, le fait que la page « scrolle  » lorsque celui-ci clique sur un lien possède un effet attractif, qui incite le visiteur à poursuivre son tour du site.
  • Ce design tendance est également un moyen de montrer à vos prospects que vous êtes moderne et capable de vous adapter aux changements de votre environnement. Par ailleurs, les mouvements qui suivent chaque clic de l’internaute induisent une impression de dynamisme dans son esprit. Vous passez pour une entreprise jeune, sémillante, prête à se démener pour répondre aux problématiques de ses clients.
  • Enfin, la navigation étant plus fluide et rapide, étant donné que la page charge toutes les informations très vite, l’internaute est incité à continuer ses recherches. S’il ne doit pas attendre entre chaque page, il aura davantage envie de rester sur votre site.

L’utilisation d’un site one-page pour votre entreprise

Néanmoins, le format d’un tel site ne s’adapte pas forcément à toutes les entreprises. Un tel design doit comporter un minimum d’informations et aller droit au but. Un site one-page peut donc très bien convenir à un restaurant qui n’aura que sa carte et quelques informations de contact à donner, à une entreprise qui propose un service simple à comprendre ou un seul produit, etc.
En fait, un site d’une seule page ne doit remplir qu’un seul objectif et la structure épurée doit accompagner l’internaute à la conversion finale : s’inscrire, acheter, demander un devis…

Un site one-page a-t-il un impact sur le référencement ?

La question du référencement se pose régulièrement lorsqu’il s’agit d’un site one-page. En effet, il y a peu de contenu et peu de liens. Alors, comment Google peut-il comprendre ce site ? Matt Cutts affirme que le moteur de recherche comprend de mieux en mieux ce type de site et qu’il ne constitue pas un handicap pour le référencement.

Mais encore une fois, la question de l’activité reste primordiale. Le site one-page ne peut s’optimiser que sur un nombre restreint de mots-clés (1 ou 2 maximum). Cela peut-être suffisant si vous êtes situé sur un secteur précis, qui possède peu de concurrence. Mais si vous souhaitez être positionné sur davantage de mots-clés, car vous proposez de multiples prestations, encore une fois, mieux vaut opter pour un design plus traditionnel. Néanmoins, il existe des solutions pour parer à ces manquements.

  • Tout d’abord, il est possible de configurer une URL unique par section. Cela permet ensuite de les partager sur les réseaux sociaux ou par mail et d’injecter du trafic de manière plus large sur le site.
  • En principe, la vitesse de chargement d’un tel site est rapide, puisque il n’y a qu’une page à charger. Assurez-vous que c’est bien le cas et optimisez au maximum cette vitesse qui a une grande importance aux yeux des robots Google.
  • Enfin, il reste une dernière solution, plus complète : utiliser le one-page uniquement en page d’accueil et mettre en place des pages satellites qui viendront compléter les informations et améliorer le référencement.

Si vous choisissez cette option, n’oubliez pas de la compléter avec un marketing de contenu efficace, à l’aide d’un blog annexé au site qui vous permettra d’optimiser le SEO grâce à des articles de qualité, à diffuser ensuite sur les réseaux sociaux.

Les sites one-page doivent donc être utilisés à bon escient, en toute connaissance de cause. Cela ne sert à rien de céder à la tendance, si votre activité ne se prête pas à ce type de design. Une sérieuse réflexion doit avoir lieu en amont avec votre webmaster avant de se lancer. Maintenant, si vous avez besoin d’un site percutant, qui va répondre à un seul objectif, alors le one-page possède de formidables atouts marketing qui pourront peut-être vous aider dans votre développement commercial.

N’hésitez pas à continuer à vous documenter sur notre blog de marketing digital en lisant d’autres articles comme « Refonte d’un site : comment aborder ce projet« , ou à contacter notre agence de marketing digital pour la refonte ou bien la création d’un site internet ou e-commerce.

Céline
Content manager @Markentive_FR

100 Questions à se poser avant une refonte de site internet


par Christian Neff

Christian est le fondateur de Markentive. Titulaire d’un Master de sciences biologiques et d’un 3ème cycle à l’ESSEC, il dispose d’une expérience étendue dans la vente, le marketing et le management. Expert Inbound marketing, il anime régulièrement des conférences sur le sujet.

ses autres articles ›

Les commentaires de cet article

  1. Econeto, Le

    C’est vrai que la OnePage est bien utile, mais on ne pense pas forcément à pousser le concept aussi loin.
    Petite analyse comportementale qui va nous être bien utile.
    Merci

    Répondre
  2. SoftySoft, Le

    3 ans après la parution de cette article, nous pouvons voir que de nombreux sites optent encore le OnePage qui est toujours tendance. Merci pour cet article, qui nous expliquent parfaitement le OnePage !

    Répondre
    • Kévin Brun, Le

      Merci pour votre commentaire 😉 On serait intéressé d’avoir votre avis sur les sites OnePage. Plutôt pour ou plutôt contre ?

      Répondre
  3. siteonepage, Le

    Merci pour cet article instructif qui résume bien les contraintes d’un site web one page et qui développe également les moyens à disposition des référenceurs pour booster ce site one page par des techniques « extérieures » comme la création d’un blog et l’animation de réseaux sociaux.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *