Votre référencement est catastrophique : Et si c’était plus grave que vous ne l’imaginez ?

Votre référencement est catastrophique : Et si c’était plus grave que vous ne l’imaginez ?

Nous avons récemment travaillé pour le compte de clients qui cherchaient à remettre leur communication au goût du jour : Nouveau logo, nouvelle charte graphique, nouveau site internet, un peu d’inbound marketing (rêvons un peu), en d’autres termes : le cocktail idéal.

Et tant que nous y sommes, aidez nous à gagner des clients et à faire en sorte que nous soyons sur la première page dans les résultats de Google.

C’est souvent ici que le problème prend une autre dimension. Si les techniques de base qui permettent d’obtenir un référencement de qualité sont aujourd’hui plutôt simples à mettre en place, on se rend alors compte que les problèmes rencontrés sont plus profonds…

Votre SEO on-page : un indicateur clé ?

En dehors de la stratégie de back-linking qui est plus ou moins bien réalisée, le SEO on-page est souvent très révélateur. Intéressons-nous ici à ce qu’il peut nous apprendre, et mesurons à quel point la communication générale de la marque est impliquée dans ces défaillances. Voici les signaux qui devraient vous alerter :

  • Je propose des services meilleurs que ceux de mes concurrents mais ils récupèrent davantage de leads que moi via leur site web.
  • Mon site internet a un trafic très faible, voire anecdotique, et j’ai honte d’en parler à mes concurrents en face-à-face.
  • Il m’arrive de faire des Google Adwords, mais mes taux de conversion sont désespérément bas et les quelques clients qui me contactent n’ont pas compris mon offre.

Si la qualité de votre ambiance visuelle, l’ergonomie de votre site web, la présence de formulaires ou de call-to-action vous permettent d’avoir de bons taux de transformation, il faudra bien faire venir des visiteurs qualifiés sur votre site. C’est souvent dans ce sens que l’on pense au SEO, pour obtenir des visites qualifiées depuis Google. Et si avant d’en arriver aux techniques avancées, « avoir un bon référencement » se rapprochait plutôt de « bien présenter mon offre » ?  Cette question relie alors communication générale et référencement et appelle à de nouvelles réflexions.   

Ce qui se conçoit clairement, s’énonce clairement : surtout dans le SEO !

A l’époque où les commerciaux étaient rois (lisez avant le développement de l’inbound marketing), et pouvaient tranquillement décrire les services de votre entreprise, un slogan quelque peu personnel, un descriptif un peu humoristique, un jeu de mots, des qualificatifs imaginaires pouvaient vous rendre attractifs ou sympathiques. Dans un univers digital, dans les dédales des moteurs de recherche, ces mêmes pratiques vous rendront… invisibles. Et pourquoi cela ? Sans surprise, votre baseline sera surement utilisée comme balise titre ou meta description de la page d’accueil de votre site, les balises H1-H6 découleront elles aussi de la terminologie que vous aurez choisie. Aux yeux des moteurs de recherche comme Google, vous serez en grande partie ce que les zones importantes de votre site web laissent paraître. Je vous laisse alors imaginer lequel de ces exemples est susceptible d’être le mieux référencé dans Google sur des mots clés d’intérêt:

  • A : Les tiffs d’Augustin : Un Coiff’Heure pas comme les autres près de chez vous !    
  • B : Salon de coiffure Augustin : l’assurance d’une coupe rapide et soignée à Paris 8.

Si vous lisez régulièrement notre blog, je ne vous fais pas l’affront de vous donner la réponse ici, vous devriez pouvoir y arriver par vous même. Au pire, laissez nous un petit commentaire !

La transition digitale sonne-t-elle le glas du fun ?

Oui et Non. Dans les zones prioritaires comme les balises Meta, les titres de section, soyez factuels et descriptifs, soyez compréhensibles pour tous mais aussi pour les moteurs de recherche. Cela vous permettra d’améliorer votre référencement, mais aussi votre taux de transformation et étant rapidement identifié pour ce que vous êtes. Souvenez-vous, avec l’inbound marketing, votre site vend à votre place et vos commerciaux ne sont plus là en permanence pour permettre aux visiteurs de votre site web de comprendre votre offre. Mais tout n’est pas perdu pour autant pour les rigolos : pensez à utiliser les réseaux sociaux ou le marketing vidéo, réalisez une web-série, tenez un blog un peu décalé si votre secteur d’activité le permet… Soyez inspirés et inspirants !

Cet article ne se veut pas représenter une vérité absolue, mais il tend à apporter un éclairage nouveau à la transition digitale et à l’arrivée de l’inbound marketing. Si vous êtes en retard sur internet ou dans votre référencement, il y est peut être temps de vous pencher sur votre communication d’une manière générale. Vos slogans sont-ils adaptés ? Votre offre est-elle facile à comprendre en quelques secondes ? Avez vous travaillé un elevator speach pour votre entreprise qui se retrouve au premier coup d’œil sur votre site web ?  Si vous vous sentez un peu perdu, contactez notre agence de référencement et SEO, nous pourrons très certainement faire quelque chose pour vous !

Christian NEFF
Fondateur @Markentive

cta-inboud

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*