Le Guest blogging sur la liste noire de Google ?

Le Guest blogging sur la liste noire de Google ?

Mise à jour: octobre 2015

« Ne tournons pas autour du pot : si vous utilisez le Guest blogging comme tactique pour obtenir des liens externes en 2014, vous devriez probablement arrêter. Pourquoi ? Parce qu’au fil du temps, cette pratique a connu trop d’abus et est de plus en plus utilisée en tant que Spam. « 

Si ces paroles sortaient de ma bouche, vous vous diriez certainement que j’ai perdu la tête ou que je n’ai rien compris au Guest blogging, qui est une méthode de backlinking propre et utilisée par nombre de webmarketeurs respectables. Je vous rassure, je ne suis pas fou puisque je ne suis pas l’auteur de cette citation. Ce qui est moins rassurant en revanche, c’est qu’elle provient de Matt Cutts himself, par le biais d’un article au titre apocalyptique (The decay and fall of guest blogging for SEO, (ou « l’affaiblissement et la chute du guest blogging pour le SEO ») publié sur son blog Le 20 janvier 2014.

En guise de justification, ce dernier joint dans le corps de l’article un email qu’il aurait reçu personnellement d’un marketeur lui proposant de rédiger un article de guest blogging en l’échange d’un ou deux liens de follow dans le corps de l’article (il semblerait d’ailleurs que ce marketeur n’ai aucune idée de la personne à qui il s’adresse, ce qui paraît étrange).

La conclusion de Matt Cutts à la lecture de cet email : ceci n’est ni plus ni moins qu’un spam cherchant à monnayer un lien sur un blog influent, ce qui est une violation flagrante du code de conduite de Google. Ok, mais cet exemple est-il vraiment représentatif de la réalité ? Même s’il y a des abus et des tentatives d’achat de liens, faut-il pour autant jeter le bébé avec l’eau du bain ?

Plusieurs signes précurseurs 

En y regardant de plus près, il est clair que cette annonce de Matt Cutts était préparée de longue date (il ne pourrait en être autrement) et qu’elle suivait un chemin tracé depuis des mois déjà. Il suffit pour s’en convaincre de regarder les précédentes vidéos publiées par le chef de la division webspam de Google. Plusieurs prises de position négatives à propos du guest blogging en tant que tactique de link building avaient déjà été publiées :

On voit clairement une évolution progressive du message concernant le Guest blogging jusqu’à aujourd’hui, où celui-ci ne laisse désormais plus de place au doute, et laisse place à de nombreux questionnements :

  • Cette annonce de Matt Cutts est-elle un avertissement avant une nouvelle mise à jour de l’algorithme de Google qui impactera le Guest blogging ? Difficile en effet de croire que cette « menace » ne soit pas mise en pratique d’ici peu.
  • Si c’est vrai, comment Google s’y prendra-t-il pour séparer le bon grain de l’ivraie ? Sur quels critères se basera-t-il pour tracer la frontière entre le guest blogging éthique et celui qui ne l’est pas, entre l’article invité et l’article payant ?

Le Guest blogging a d’autres utilités que le SEO

Obtenir un lien externe grâce à un article de Guest blogging est bénéfique pour le référencement, mais ce n’est pas là l’unique intérêt de cette technique. Il serait réducteur de penser le contraire, car c’est une manœuvre qui recouvre bien d’autres avantages :

  • Une exposition à une nouvelle audience ;
  • De la crédibilité et de l’expertise ;
  • Des opportunités relationnelles intéressantes ;
  • Le renforcement de sa communauté Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux ;

Google préfère-t-il ignorer que le Guest blogging peut servir à autre chose qu’à récolter des backlinks ? Beaucoup de webmasters préfèrent d’ailleurs décliner les propositions qu’ils jugent orientées uniquement dans un but de link building et réserver leurs articles invités pour des contenus de grande qualité en phase avec les attentes des lecteurs. La plupart des blogueurs acceptent les articles de personnes qu’ils connaissent ou qu’ils jugent capables de produire du contenu original et pertinent. Tant que ce contenu offre de la valeur aux consommateurs, le reste est-il réellement important ? N’est-ce pas là le leitmotiv de Google ?

A propos de content marketing, voici 7 étapes pour mieux structurer ses contenus

Quel est votre avis sur le Guest blogging ? Est-ce une erreur? 

D’autres erreurs SEO sont courantes. Cliquez ici pour connaître ces 8 erreurs qui pénalisent votre site web 
Et en bonus, voici 13 choses incroyables que vous ne saviez pas à propos de Google  

N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires, où à contacter notre agence d’Inbound Marketing.
Au plaisir de vous lire,

Geoffrey Bressan,
Chief marketing Officer @Markentive

cta-content-marketing

Référencement et SEO, Faits d’actualités

1 Avis

Pingbacks

  1. […] Markentive fait également une différenciation entre les différents types de guest blogging. D’ailleurs, cette pratique peut être réalisée à d’autres fins que du SEO selon Geoffrey Bressan. Voici les autres avantages : « Une exposition à une nouvelle audience, de la crédibilité et de l’expertise, des opportunités relationnelles intéressantes, le renforcement de sa communauté Facebook, Twitter et sur d’autres réseaux sociaux ». […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*