Google Hummingbird, un oiseau qui vous veut du bien (infographie)

Google Hummingbird, un oiseau qui vous veut du bien (infographie)

Pour fêter ses 15 ans d’existence, Google a décidé de se refaire une jeunesse en modifiant une nouvelle fois son algorithme de recherche, cette fois sous le joli nom de Hummingbird (colibri en français). Et, comme à chaque fois, la nouvelle a créé le buzz sur la toile. Après la mini-psychose provoquée par la sortie de Penguin 2.0 (voir notre article à ce sujet), beaucoup de professionnels du Content marketing ou du SEO se sont demandés à quelle sauce ils allaient être mangés cette fois-ci.

En quoi consiste cette nouvelle mise à jour ? De quelle manière va-t-elle affecter mon référencement ? Comment s’y adapter au mieux ? Pas de panique, une infographie est là pour tout vous expliquer! 

Google Hummingbird, un animal qui vous veut du bien

Vers une recherche sémantique 

Panda s’était attaqué aux sites sur-optimisés et de mauvaise qualité. Penguin avait déclaré la guerre aux liens artificiels et non naturels. Hummingbird, lui, a décidé de révolutionner son moteur de recherche en favorisant le contexte sur le contenu. En d’autres termes, le nouvel algorithme a pour objectif de rendre les résultats de recherche plus humain en s’axant sur plus sur la sémantique et moins sur les mots-clés, afin de répondre plus précisément aux questions des internautes lorsque celles-ci sont posées en langage naturel.

Donc, et ce contrairement à ses prédécesseurs, Hummingbird n’a aucune intention de pénaliser des sites web qui n’adhèrent pas aux bonnes pratiques, mais plutôt de mieux réagir face aux requêtes des internautes et leur offrir des résultats plus en adéquation avec ce qu’ils recherchent, en passant d’une simple localisation de mots-clés à une véritable compréhension sémantique des mots utilisés pour lancer une requête.

Un SERP plus intelligent et plus intuitif

Jusqu’à l’année dernière, lorsqu’un utilisateur interrogeait Google avec une requête, le moteur de recherche renvoyait une page de résultats somme toute basique, contenant une liste de sites web pertinents. Depuis, le SERP a évolué pour incorporer d’autres éléments comme une sidebar, des recherches connexes, ou encore les balises auteurs. Hummingbird confirme cette tendance avec un SERP encore plus informatif et intuitif destiné à offrir à l’utilisateur des résultats de recherche plus riches.

Une fonction Knowledge Graph encore plus puissante

Intégré aux résultats de recherche depuis 2012, le knowledge graph permet une présentation de résultats de requête plus intelligents et intuitifs, en intégrant des recherches associées, des personnes et pages associées, etc. Avec Hummingbird, cette fonction est désormais encore plus évoluée et offre des résultats plus pertinents et sensés grâce à une prise en compte du sens sémantique de la requête.

La plus grande mise à jour depuis 2001

Hummingbird n’est ni plus ni moins qu’un tout nouvel algorithme de recherche, ce qui fait de ce petit colibri le plus grand bouleversement dans les résultats de recherche depuis 2001 ! D’après les premières estimations de Google, plus de 90% des recherches seront affectées par ce changement (par comparaison,  Penguin touchait moins de 5% des requêtes lors de son lancement). Il y a donc fort à parier que nous serons témoins dans les semaines à venir de quelques bouleversements dans les rankings Google.

Des résultats plus pertinents pour les smartphones

Plusieurs études ont démontré que, lorsqu’une personne utilise son smartphone pour effectuer une recherche sur Google, elle sera plus encline à utiliser des requêtes de plus de trois mots et en en langage naturel (c’est-à-dire comme si elles interrogeaient quelqu’un en face d’eux). En se concentrant plus sur la sémantique que sur les mots-clés ainsi que sur les requêtes de Long Tail, Hummingbird offrira aux utilisateurs mobile des résultats plus pertinents. Et, puisqu’aujourd’hui 63% des adultes possédant un smartphone l’utilisent régulièrement pour surfer sur le net, on peut dire que Google a décidé avec cette nouvelle mise à jour de s’adapter aux nouveaux comportements des utilisateurs.

Et après ? 

Hummingbird s’inscrit donc dans la lignée de ses prédécesseurs, en favorisant avant tout les contenus de qualité et utiles aux utilisateurs. De plus en plus, les sites web cherchant à sur-optimiser leurs contenus et à gonfler leur référencement par des pratiques non-naturelles n’auront d’autres solutions que de rentrer dans le rang et de respecter ses utilisateurs s’ils veulent continuer à exister aux yeux du moteur de recherche de Google.

Il n’est donc pas nécessaire de vivre dans la crainte d’un nouveau changement d’algorithme. Si, comme nous vous le suggérons à travers nos articles, vous vous efforcez de mettre l’utilisateur au cœur de votre stratégie de marketing de contenu et d’inbound marketing en lui offrant un contenu sur-mesure et destiné à répondre à ses besoins, ni Hummingbird, ni Penguin, ni aucun autre animal de l’arche de Google ne pénalisera votre site web dans les mois et les années à venir. L’inbound marketing reste donc plus que jamais votre meilleur allié pour faire exister et pérenniser votre entreprise sur internet…

Geoffrey Bressan,
Consultant en Inbound marketing @Markentive_FR

cta-inboud

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*