Le marketing 3.0, révolution ou marketing du marketing ?

Le marketing 3.0, révolution ou marketing du marketing ?
web-3.0-revolution-marketing-digital

Le marketing 3.0 est-il une invention du marketing pour faire parler du marketing et occuper les académiques ? À la demande de certains de nos clients et après que nous nous soyons nous-même plusieurs fois posé la question, voici aujourd’hui la tentative de quelques explications.

Le marketing 3.0, c’est avant tout du marketing

Plus qu’une révolution de techniques ou de méthodes, il s’agit avant tout d’une autre approche du marketing. Pour reprendre les propos d’un des pères du marketing, Philippe Kotler, là où le marketing 1.0 était centré sur les produits et le marketing 2.0 sur les clients, le marketing 3.0 se concentre sur l’humain. Il s’agit donc ici d’une vision collaborative, culturelle et spirituelle de la discipline. Bon. On avance mais cela reste toujours assez flou et conceptuel. Je pense qu’il n’est pas cohérent de se dire que l’on fait du marketing 1.0 ou 2.0 ou 3.0 ou un panachage des trois. On fait du marketing, point. Là où les entreprises se différencieront, ce sera sur leur capacité à s’adapter à l’environnement. Le comportement des acheteurs évolue, le contexte économique est difficile, l’information est omniprésente, le consommateur moyen devient acteur, il commente, partage, recommande, participe.

Intégrer le marketing 3.0 dans sa démarche

Faire un marketing intelligent, c’est prendre en compte le consommateur en tant qu’individu avant de le considérer comme un client qui contribuera au chiffre d’affaires de l’entreprise. En ce sens, il y a là pour nous une vraie révolution et c’est aussi celle que nous essayons de transmettre par le biais de l’Inbound Marketing. Avant de vendre un produit A à un client B pour un prix X car il se trouve qu’il a 20% de chance d’en avoir besoin nous semble être un concept réducteur et en phase d’être dépassé. Le marketing 3.0 est alors une manière d’intégrer les entreprises dans la société en permettant à toutes les parties prenantes de prendre conscience du rôle qu’elles jouent, qu’il s’agisse d’actionnaires, de clients, d’employés ou de partenaires. Cela commence déjà par l’instauration d’une conversation qui a longtemps été à sens unique de l’entreprise vers le client par le biais de la publicité. Aujourd’hui, tout individu moyen peut être équipé d’un smartphone, d’une tablette, peut tenir un blog et être actif sur les plates-formes collaboratives et les réseaux sociaux. Les outils permettant alors une communication bi-directionnelle sont donc arrivés et il est grand temps de se réinventer.

Si l’on ne parle plus nécessairement de produits ou des clients, de quoi parle-t-on ?

Laissons planer ici un peu de mystère. Cette question ouvre le champ de possibilités infinies et annonce pour des agences comme la nôtre, ou les entreprises qui choisissent cette direction, un avenir bouillonnant de découvertes. Comment rendre la communication des entreprises sustainable (développement durable), comment recapitaliser sur des valeurs fortes (Lire : 3 rapproches pour communiquer sur les valeurs de son entreprise) ? Comment divertir, éduquer, inspirer et convaincre vos clients ? Comment remotiver un salarié et incarner une identité positive ? Des clients écoutés, entendus et respectés, des salariés guidés, des entreprises à l’identité renforcée qui se démarquent par leur intelligence sociale. C’est dans ce nouveau contexte que le Content Marketing se développe afin de proposer un contenu intéressant pour notre public-cible.
Soyez plus que vos produits ou vos services, soyez 3.0.

Lire : 5 raisons pour lesquelles l’inbound marketing est plus puissant que le marketing traditionnel

Alors, convaincus ?

Christian NEFF
Consultant @Markentive_FR

cta-inboud

Florian est Consultant Inbound Marketing au sein de Markentive.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>